03/12/2014

Burn-out ... ou presque ...

allumette (1 sur 1).jpg

09:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

01/12/2014

La grève des entomologistes ...

guepe_11.jpgMalgré leur détermination, la grève au finish des entomologistes passa inaperçue et leurs revendications brandies lors de la manifestions du 18 septembre furent ignorées avec pourtant une participation de tout le secteur, avec un record de 11 personnes (8 selon la police).

On nous écrase comme des insectes, mon secteur a le bourdon, ça me fout le cafard, commentera leur porte-parole.

De l'avis du ministre, ces gens voient toujours le ver à moitié et se déchirent pour un pet de mouche, il conclut en ajoutant, on ne va pas changer le monde pour un battement d'aile de papillon.

13:44 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

29/11/2014

Le jeune, regard braqué sur le smartphone, avançant à tâtons dans la vie

Rijksmuseum.jpg

La photo ci-contre a suscité nombre de commentaires consternés.

Des jeunes obnubilés par leur smartphone dernier cri. Scotchés sur les réseaux sociaux, au lieu de contempler les œuvres majeures de l'histoire de l'Art, exceptionnellement à portée de leurs regards. 

On crie à la jeunesse décadente, à la fin d'une époque, à la déliquescence des mœurs et au désintérêt des jeunes générations pour la chose belle et culturelle.

D'autres soulignent la pertinence de cesser de se pâmer devant la chose passée pour aller de l'avant.

Et si une autre lecture était possible ?

Jeunes happés par leurs écrans, ou exercice didactique usant des technologies modernes ?

Le Rijksmuseeum propose une application interactive gratuite, une sorte d'audioguide pour smartphone qui permet de s'immerger dans la visite du musée, en 3D, en audio et se propose de compléter la visite par des vidéos et des commentaires sur les œuvres. 

Un quiz est proposé sous forme de jeu de piste, mêlant la visite réelle et la visite virtuelle du Rijksmuseeum.

Personnellement, je pense que la discussion autour de cette image ferait un excellent sujet de leçon sur les médias et la perception des images. La conclusion importe moins que le fait d'admettre que plusieurs lectures sont possibles. A condition de prendre conscience que la réalité est complexe et que sans les infos de première main d'un témoin direct, aucune conclusion définitive n'est possible. 

Le photographe, par le moment et le cadrage nous a imposé son parti pris sur l'image ... imaginons que le prof, après avoir disserté debout en groupe devant l'oeuvre pendant 10 minutes, ait demandé aux élèves de remplir un questionnaire à l'aide de l'application interactive ou de Wikipedia ... il suffisait de choisir ce moment plutôt qu'un autre pour prendre ce cliché. Car c'est un cliché, au sens du lieu commun.

Nous observons le clash anecdotique et photogénique de la jeunesse obnubilée par sa fenêtre sur le monde ... face à de grandes œuvres. L'image nous raconte une histoire, avec notre complicité, en se jouant de nos a priori sur le monde, mais rien ne dit que notre regard détient la vérité. Peut-être que les deux vérités coexistent ?

Ce que nous pensons des autres en dit plus long sur nous que sur les autres.

(photo: Rijksmuseeum- Gijsbert van der Wal.)

20:56 Publié dans Général, Photographie, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

08/10/2014

Il pleut, je relève mon col et je ne cours pas. Et toi ?

shutterstock_216708310.jpg

Il pleut.

Dans le petit bout de rue qui sépare l'immeuble où je bosse de la gare du midi, j'observe les stratégies de ceux qui traversent la rue noyée sous une brutale averse.

Certains relèvent leur col et marchent, la tête droite. D'autres ont un parapluie et s'en servent. D'aucuns en ont un et ne s'en servent pas. Il tape la semelle sous la colonnade, elle attend que la pluie s'interrompe.

Certains ont un manteau et relèvent leur capuchon. Parmi ceux qui mettent leur capuchon, il en est qui baissent la tête, d'autres qui la gardent haute. J'en vois un qui a un capuchon, mais ne le relève pas.

Certains se font un parapluie symbolique d'une main tenue en éventail au-dessus de leur tête. Il tient une enveloppe, elle s'abrite sous son sac. Ils courent.

Il en est qui pressent le pas. Il en est enfin qui prétendent ignorer la pluie qui bat la rue.

Je sais que comparaison n'est pas raison, mais pourquoi devrions nous réagir de la même façon aux aléas de la vie. Tous patrons, ou tous ouvrier, tous fonctionnaires ou employé, tous créateur de valeur, tous courageux, tous avec les mêmes besoins et les mêmes envies, tous empathiques, tous honnêtes, tous en bonne santé, tous malin.

De bonnes petites machines produites en série, moulées à la chaine, jamais décevants, toujours performants. De bons petits avatars, des modèles théoriques d'aide à la décision, modèles dont on change selon la thématique abordée. 

Une grande erreur de toutes les idéologies politiques et des grandes théories sur l'homme en général consiste, pour moi, à négliger cette diversité dans ce que nous sommes, dans l'expression de la somme de ce que nous faisons, dans nos incohérences parfois, mais aussi dans nos réactions face à la vie.

13:40 Publié dans Actualité, Amour, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

01/09/2014

Carnet rose: la rentrée de Tom & Alex !

Rentrée2014-Tom&Alex (5 sur 6).jpg

11:04 Publié dans Photographie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |

02/08/2014

Shopping: une enceinte bluetooth à pas cher, la Philips BT100B

BT100B_00.jpgJe me suis offert la petit enceinte bluetooth Philips BT100.

Ça fait un moment que l'envie me chatouillait: acheter une petite enceinte pour diffuser la musique de mon téléphone.

Après avoir consulté des tests qui démontrent que design et placement de produit ne riment pas avec qualité sonore (n'est ce pas Beats ?). D'autres tests qui confirmaient que les enceintes chères ne sont pas forcément les meilleures. J'avais bien regardé une enceinte Sony, mais ils ont le culot d'oser le chargeur à connecteur propriétaire pour de l'électronique nomade dans le monde du tout à l'usb. D'autres enceintes promettaient de résister aux éclaboussures ou de pouvoir sonoriser ma garden-party de 20 personnes.

Enfin, après été un peu honnête avec moi-même pour admettre que je n'ai pas un jardin pour une garden-party de 20 personnes, que je n'ai pas de piscine et que l'usage de cette enceinte se limitera à écouter un peu de musique fort sur ma terrasse (j'aime écouter de la musique,, ou dans la cuisine en faisant à manger, ou en vacances dans une chambre d’hôtel, je me suis dit qu'une petite enceinte peu coûteuse fera l'affaire.

263833187-fp_prd_3s.jpg

Pour un peu plus plus de 20 €: design sobre, connection instantané, son décent, pas de distorsion notable à fort volume malgré un rendu des basses qui n'est pas digne d'un dance-floor. Un son clair, très bien défini ... et une très nette amélioration par rapport au son du haut-parleur de mon iPhone4s.

Par-fait, non ? 

20:31 Publié dans Musique, Shopping | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |

22/07/2014

La belle affiche des 2 Ours (Nandrin)

J'y serai le 13 septembre !

2 Ours.jpg

07:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |