• 29 millions d'€

    On a rénové le Country Hall du Sart tilman pour 29 millions d'€.

    On a que ca à foutre, hein, il y avait rien de plus urgent, non ?
     
    Evidemment, c'est des conseils d'administration avec jeton de présence pour les locaux et au sein des clubs. C'est des réceptions, des diners, des fêtes, des mains à serrer... que du bonheur pour un politicien, et le bonheur ca n'a pas de prix. Surtout payé avec l'argent des autres.
     
    Ah oui, une récente étude montre que le sport est un facteur de discrimination et de violences chez les jeunes, et que la présence d'infrastructures sportives amplifie les luttes entre bande de jeunes.

  • M'enfin... ? (avec des vrais morceaux de Happart dedans)

    José Happart: il a cru bon, après un éloge lyrique de la démocratie wallonne, de revenir sur les récentes affaires qui ont éclaboussé le PS: «Que celles et ceux qui n'ont jamais fauté sur le dos de leur voisin lèvent le doigt. Qui n'a d'ailleurs jamais triché en achetant un paquet de cigarettes ou en allant faire le plein d'essence au Luxembourg? Criez, si vous voulez, mon discours est celui de la conviction et de l'Histoire!...» La classe politique, le miroir de la société? Le public n'a pas apprécié cette allusion et ne s'est en tout cas pas reconnu. Et les insultes d'exploser: «Bande de tricheurs, de voleurs, ce sont tous les mêmes!» Impassible, José Happart conclut: «Que cela ne vous empêche pas de vous amuser, de faire la fête!»

    Qu'en pensent les députés wallons? Le député MR Philippe Fontaine ne cache pas «que le président du Parlement a eu une erreur d'appréciation face aux sifflets du public. Je crois que le public sifflait parce que nous sommes arrivés en retard... et pas parce que Happart prenait la parole. Je tiens à dire que les propos ont été excessifs, disproportionnés. Ce n'était ni le lieu ni le moment de faire des cours de moralité politique.»

    Son chef de groupe MR, Serge Kubla, n'en revient pas: «C'est excessif et ridicule. Ce sont des propos scandaleux. En plus, aller au Luxembourg n'est pas une fraude! Il s'agit d'un amalgame très contestable. Les Wallons ne sont pas tous des fraudeurs.»

    Du côté du CDH, le porte-parole du parti humaniste a également fait le point: «Ce qu'il faut faire, c'est condamner fermement les pratiques révélées ces dernières semaines et certainement pas les banaliser. Le CDH a toujours été clair et affirme plus que jamais sa volonté de réformer les pratiques des gouvernances.»

    Enfin, Jean-Michel Javaux (Ecolo) était consterné: «Ce sont des propos insultants pour tous les Wallons. C'est un gros dérapage. Tous les Wallons ne sont pas des tricheurs et n'éludent pas l'impôt. Si le président du Parlement commence à déraper, cela devient inquiétant. Peut-on encore travailler dans la sérénité?»


    Juste pour confirmer l'idée (fausse) d'un système socialiste, d'une tradition de l'abus. Quel gâchis. et comparer une petite économie même pas illégale (achat de cigarette au Lux) avec de la malversation et du détournement, ca en dit long sur les mentalités. Voyez vous, tout le monde est malhonnête, tout est une question d'échelle...

     

     


  • Tous pour un, tous pourris !

    Allez une pour rire ...

  •  

    Le Di Rupo, faudra bientôt le cloner pour qu'il puisse être partout à la fois... (vu déjà qu'il y a peu de chances qu'il se reproduise par voie naturelle)
     
    Bon, allez, faites avancer la Wallonnie...