• Blog: les facteurs de motivation d'un blogueur

    Les facteurs ne sont pas très motivés, ils sont encore en grève. Mais ceci n'est pas notre sujet.

    Dans les facteurs de motivation de l'être humain, en dehors de la sphère privée (motivations relationnelles et/ou sexuelles) et physiologique (respirer, mange, besoins vitaux), on liste une série de facteurs de motivation qui poussent les personnes à accomplir des actions qui ne sont pas nécessaires à leur survie au sens strict du terme:

    • besoin d'indépendance
    • créativité
    • challenge
    • argent
    • expression de soi
    • service des autres
    • pouvoir
    • atteinte d'objectifs
    • reconnaissance
    • relations interpersonnelles
    • diversité

    Le fait de tenir un blog rencontre clairement une série de ces facteurs de motivation !

    On pourraît ainsi définir des catégories de blogs et de blogueurs, non plus en termes de public visé ou de sujet traité, mais en terme de démarche personnelle.

    En ce qui me concerne, j'ai décidé subjectivement d'attribuer une note de 0 à 10 à ces facteurs.

    • argent: 0 (je ne pense pas devenir riche via mon blog)
    • pouvoir: 0 (il existe un pouvoir dans la liberté d'expression, renforcé par l'anonymat, mais je ne me sens pas plus fort, caché derrière mon blog)
    • besoin d'indépendance: 2 (gérer ce blog à ma façon, librement est un facteur non négligeable)
    • expression de soi: 4 (montrer que je suis "plus" que ce que la vie professionnelle ne me permet de réaliser en termes de rêves, à son importance)
    • reconnaissance: 4 (avouons-le, les commentaires positifs font plaisir, et je me surprends à les guetter, la critique est aussi un signe d'interêt d'autres se nourrissent de l'effet négatif produit: choquer, provoquer, etc.)
    • relations interpersonnelles: 4 (je rencontre des gens intéressants, c'est indéniable, et ils sont souvent moins décevant en virtuel que dans la vraie vie, mais pas toujours, loin s'en faut)
    • service des autres: 4 (j'aime bien expliquer, c'est mon côté Schtroumpf à lunettes)
    • diversité: 4 (c'est la porte ouverte à parler, photographier, commenter, même si parfois je me dis que mon blog est trop dispersé pour se constituer un lectorat)
    • challenge: 7 (j'aime l'idée de me fixer un but: tenir le blog à jour, poster des commentaires, faire les photos, c'est structurant)
    • atteinte d'objectifs: 8 (voir ci-dessus: y arriver, c'est tellement bon)
    • créativité: 10 (créer en texte, car donner un avis et argumenter est aussi un exercice personnel créatif et subjectif, faire des photos également)
     
    Sans-titre-1

  • Post inutile: les formats de texte prédéfinis de l'éditeur de blogs de skynet

    Test du formatage de texte - paragraphe, avec les attributs possibles gras, italique, souligné et une palette de couleurs très large.

    Test du formatage de texte - Infos sur l'auteur
     
    • des listes à puces
    • des listes 
    1. des listes numérotées
    2. des listes

    Test du formatage de texte - Titre 1

    Test du formatage de texte - titre 2

    Test du formatage de texte - titre 3

    Test du formatage de texte - titre 4

    Test du formatage de texte - titre 5
    Test du formatage de texte - titre 6

    Police de caractère - Arial

    Police de caractère - Arial black

    Police de caractère - Courrier New

    Police de caractère - Garamond

    Police de caractère - Lucida Handwriting

    Police de caractère -Times New Roman

    Police de caractère - Webdings

    Police de caractère -  Windings

  • Photographie: et pourquoi pas un livre sur les appareils 4/3

    e400livreJe suis l'heureux possesseur d'un Olympus e-400.

    Solide (même si "il est en plastique" comme disent ses détracteurs, qui oublient qu'ils le sont tous, depuis longtemps), compact, donc discret et maniable, et fiable et plein de bonnes idées.

    Le rendu des images (couleurs et exposition) en sortie de boitier est remarquable (ce n'est pas que mon opinion). 

    Mon seul reproche concerne le viseur un poil petit et l'absence d'objectif 50mm à grande ouverture abordable. Mais je ne désespère pas de m'offrir le sigma 30 mm f1.4 ou le zuiko 50mm f2.0.

    Il existe de très bon livres sur les Nikon et les Canon d'entrée de gamme. Notamment les ouvrages de Vincent Luc, maitriser le [nom du reflex].

    Bon, je ne me pose pas en Calimero d'Olympus, je suppose que la gamme 4/3 d'Olympus étant récente, fort évolutive et manquant pour l'instant d'un navire amiral sous forme d'un boitier pro modernisé, occupe de facto une niche d'utilisateurs restreinte. La prise de risque serait grande de publier un livre sur ce sujet, d'autant qu'il serait sans doute plus difficile pour les auteurs de "recycler" (sans sous-entendu péjoratif) la structure du livre.

    J'espère que la sortie du "E-P1" ramenera Olympus sur la scène à une place amplement méritée. Mis à part pour quelques personnes qui considèrent le matériel comme une religion monothéiste,  le matériel Olympus est généralement apprécié en test et en utilisation.

    Bref, vous l'avez compris: J'aimerais fouler de mes mains un livre sur les fonctions expertes et personnalisées ou les astuces créatives de mon Olympus. 

  • Et moi et moi et moi: Régime !

    decorationAllez, hop, après un été pourri qui contrairement à d'habitude ne m'a pas permis de perdre du poids en augmentant mon activité physique (marche, vélo, natation), je lance un petit régime hyperprotéique pour casser la tendance à la croissance.

    Note: Pour la pub gratuite dans le lien, je veux bien des produits :)

    Je sens que je suis dans le rouge là ... la poudre à lessiver fait rétrécir le linge ces temps-ci et ma balance délire. 

    Mon colis (barres, boissons protéinées, gadgets) est en route, j'ai rendez-vous avec ma diététicienne pour le coaching mental et alimentaire ("alors, vous avez bu beaucoup, bien fait caca ?").

    Le premier avait bien fonctionné (-13 kilos en 10 semaines).

    A suivre ... 

  • Organisation: oups !

    HipsterPDASi vous me lisez depuis un moment, vous savez que je suis passé à un système d'organisation personnelle basé sur des listes de choses à faire organisées en fiches et un agenda.

    Je viens de constater que l'indépendance technologique est un leurre dans ce cas précis !

    Puisque, bien que travaillant sur des fiches en papier, j'imprime les modèles du site d*i*y, j'ai besoin d'un ordinateur. Et sans ordinateur (ce qui est mon cas pour l'instant), pas d'imprimante, sans imprimante, pas de fiches préremplies. Heureusement, le papier ne plante jamais et il reste utilisable. Mais avec une baisse de confort notable, et une petite impression de:

    *** je ne sais quoi, qui ne s'est pas passé comme prévu ***.