• Entre2lignes: je veux déménager

    OttonComme je ne mets pas vraiment tout mon CV en ligne, certains ignorent que je suis membre d'une escadrille virtuelle, la "609th West Riding". Cet escadron historique n'a pas été choisi au hasard, puisqu'il sa'agit de l'escadron de la RAF où de nombreux belges se sont illustrés pendant la seconde guerre mondiale.

    J'y exerce la fonction de Wing Commander et suis plutôt spécialisé en bombardiers et chasseurs bombardiers utilisés au cours de campagnes historiques ou fantaisistes.

    Voici un petit film réalisé sur base d'images du jeu: vidéo

    Pourquoi je parle de tout ça ?

    J'ai vu qu'à Waremme, un nouveau lotissement venait de naître avec une rue: Rue de l'escadron 609

    Je veux habiter là Sourire !

  • Musique: l'empaffé et son orgue a boutons

    CassetteMisère, misère ...

    Hier, un restaurant surprise pour l'anniversaire d'un ami. En entrant, je repère rapidement le synthé à clavier accordéon près de l'entrée.

    Quelque part entre l'apéritif et le dessert se présente S. "chanteur parisien", le "plus belge des chanteurs parisiens" et son organiste. Alors ces deux là, à d'autres époques, on les aurait jeté aux lions.

    Le répertoire n'était pas ma tasse de thé, mais soit. Adamo, et du Rock-Twist ca peut se brailler quand on est sou. Mais là, l'orgue jouait du "poumtchac" twistico-rock-rumbaesque qui allait sur tout et sur rien. Les fins de couplets où le chant passe en mineur ou en 7eme se continuaient stoïquement sur un accompagnement majeur entêté. Il faisait 25 twists sur le même accompagnement à deux balles (avec la programmation de "Twist a St-Tropez", il chantait aussi bien "Rock around the clock" que "Stand by me").

    Les ponts et les solos étaient complètement hors-sujet. 

    Le chanteur faisait des demi chansons, remplaçait les paroles par des variantes salaces qui ne faisaient rire que lui. Le tout avec un volume rendant toute conversation impossible.

    Il se foutait de notre gueule, c'est sûr. Quand on fait ce genre de business, on fait ca sérieusement. Le pire est qu'il chantait juste, et avait même quelques capacités vocales.

    Quand je pense à la maigreur de l'offre d'occasions pour jouer, et aux gens bourrés de talents qui pourraient agréablement animer une soirée sans faire chier le monde, ca me fait mal.

  • Entre2lignes: Miss France garde sa couronne.

    DoNotDisturb
    Hourra, Valérie Begue conserve sa couronne... elle est "juste" privée de se présenter à "Miss Univers" et de "Miss Monde" où elle sera représentée par ses dauphines.

    Euh, c'est quoi la différence entre Miss Monde et Miss Univers ? Miss Univers est un concours ouvert aux extraterrestres ?

  • Causez correct: le transfèrement

    0225290_s18:04 La France demande le transfèrement de « l’Arche »
    de Le Soir en ligne - le fil info de internet@lesoir.be (Avec les rédactions du Soir en ligne, du Soir, d’AFP, d’AP et de Belga)

    La France a demandé au Tchad le transfèrement des six membres français de l’association Arche de Zoé,...

    Il paraît que c'est le terme juridique correct pour un transfert de prisonniers, mais ca fait un peu mal aux yeux. Son usage n'est cependant ni plus legal, ni plus obligatoire que le simple et élégant "transfert".

  • Photographie: Nos regards

    e400
    Les résultats du second volet du concours de photo "Nos Regards" sont parus.

    J'ai fait moins bien que la fois passée, avec ma photo "high key" de tasses de café.

    J'adhère complètement à la photo gagnante, pas trop à la seconde qui n'évoque rien pour moi qu'un vague fouillis où tout se chevauche.

    La troisième me plaît aussi beaucoup.

    Mais soit, je dois encore apprendre à ouvrir mon esprit et mon regard. :)

    Je dois aussi être un peu plus innovant et audacieux dans mes choix.La formule va changer avec un nouveau maître de cérémonie: Françoise.

  • Joyeux Noël !

    sapin-noelAllez un petit air de saison ... Joyeux Noël à tous ...

  • Mon avis sur tout: Miss France 2008 (la suite)

    decoration

    Miss France risque de perdre sa couronne, à peine élue. une série de journaux pipeulisant et baveux de médiocrité merdeuse ont déterré une séance photo "sulfureuse" de la jeune Miss. (non, je ne les publie pas).

    Selon Mme de Fontenay, cela ne correspond pas à l'image d'une Miss France. Elle réclame sa démission immédiate.

    Bon, j'ai vu les photos en question (le net en est plein). Deux jolies photos sous une cascade ou on devine un petit sein sous un T-shirt mouillé et où on découvre des superbes yeux de miel dans un encadrement de cheveux mouillés. Pas de quoi fouetter un chat, et plutôt réussies. Elle est à peine nue sur une photo.

    Une autre photo, en bikini dans une piscine, sur une croix en bois, à la façon du Christ (le thème est choquant) et une autre où elle lèche un yaourt sur une pierre (pas très classe). Il paraît qu'il s'agissait d'un essai pour une agence de pub. 

    Rien que le titre des revues est une mensonge: elle ne pose pas nue dans le journal, le journal à trouve des photos d'elle et les publie contre son gré. 

    Mon Avis: si c'était un vrai casting, le photographe qui a commis ces mises en scène, auxquelles son modèle s'est plié, n'est pas très pro, et particulièrement dépourvu de déontologie. Le cadrage de la photo "en croix" est pourri. L'image du yaourt est pas vendable pour une pub (lèche un yaourt sur une pierre, ca se vend ca). Alors ça me choque qu'il tire finalement du pognon (beaucoup de pognon) de son boulot de merde en salissant à la fois la miss et son "métier". 

    Si un jour je perdais un boulot (ou ma réputation, même si je ne serai jamais célèbre) parce qu'un pote déterre une photo de moi en train de vomir dans un abribus lors d'une guindaille, ou de montrer mes fesses sur une falaise bretonne, et qu'il gagne un peu d'argent comme ca. J'irais lui casser la gueule. Pas de procès, pas d'avocats ... un cassage de gueule expiatoire. Et je prends des photos de sa petite tronche tuméfiée et larmoyante.

    On vit dans un monde où le droit à l'image est menacé, au détriment des modèles et des sujets, et au détriment des photographes, et presque exclusivement par la faute de ces derniers.