• Entre2lignes: mort après avoir trouvé du LSD

    dyn001_original_150_150_jpeg_30318_f4332f10978ccb575f9ff8c305c083fe

    Le chimiste suisse Albert Hofmann, connu pour avoir découvert le LSD, s’est éteint à l’âge de 102 ans.

    Woaw ... la drogue ca conserve, fini le mythe du "vivre vite, mourir vite".

    Ah, minute, on me souffle dans l'oreillette qu'il ne prenait pas de drogues, il en inventait. 

    Albert Hofmann avait synthétisé le diéthylamide de l’acide lysergique (LSD) en 1938 lors de recherches médicales pour l’entreprise pharmaceutique Sandoz.

    Il escomptait initialement en tirer un analeptique, mais les expériences ont rapidement été stoppées, faute d’intérêt des scientifiques. Ce n’est qu’en 1943 qu’Albert Hofmann s’est remis à la tâche et a découvert par hasard les effets psychotropes du LSD. Il les expérimentera en premier lieu sur sa propre personne.

    Il rejoint l'inventeur de la bombe atomique (oups, désolé), de la thalidomide (pardon, j'ai glissé chef) et des autres F.B.I. - "fausses bonnes idées".   

    (lu sur le filinfo du soir) 

  • Musique: Yamaha SLG100s

    decorationEt voilà, j'ai craqué, avant que mon entourage ne craque.

    Pour répéter le soir sans réveiller toute la famille, travailler les choses pénibles et ingrates (gammes, arpeggios), déchiffrer et travailler au métronome.

    Un corps en érable, un manche acajou/palissandre (touche) et un micro spécialement conçu par LR Baggs.

    Deux types de reverb différentes sont disponibles ainsi qu'une entrée AUX IN pour jouer avec des CD ou MP3 et deux sorties (casque et ligne).

    L'éclisse détachable en matériau composite est très légère ce qui facilite les déplacements. Le modèle est livré avec un étui, des écouteurs et une alimentation externe.