Lecture: Incohérence sur la technique photo, de quoi jeter un livre par la fenêtre !

0225290_sLe livre: Thierry Serfaty - Peur

Le contexte: un photographe est engagé par un mystérieux commanditaire pour photographier des personnes qui font face à la mort. Notamment une jeune femme qui se défenestre depuis un immeuble.

Le photographe arrive à son point d'observation de justesse, suite à un problème d'ascenseur. Il peine à monter son pied, change de zoom, et trouve à peine le temps de faire la mise au point et son cadrage, avant de shooter une seule série d'images en rafale de la personne qui saute dans le vide et s'écrase X étages plus bas.

L'incohérence:

En rentrant à son appartement, il glisse la carte mémoire dans son ordinateur et alimente un blog avec les images prises ... ensuite "il s'occupe des négatifs" (des négatifs ??) ... rien ne l'y oblige, mais c'est ce qu'il préfère, les bacs, la chimie, la magie des images ...

Je n'ai pas connaissance de boitiers mixtes qui seraient compatibles avec une utilisation de type reportage, et notre photographe n'a pas eu le temps matériel pour doubler ses prises de vue. Alors ?

Ce genre de choses me donne l'impression de mordre à pleines dents dans un bloc de sel caché au milieu d'un bon repas. Mon goût pour la suite en est grandement affecté, et le souvenir que je garderais du livre en sera affecté négativement.

Impossible à digérer.

Les commentaires sont fermés.