16/08/2010

Travaux pratiques de photo: la photo de mariage (de pote à pote)

dyn003_original_160_139_jpeg_30318_76bddc62cbbac011fbbf238932308ef0.jpgJ'ai déjà écrit ce billet, j'en suis sur ... pas moyen de le retrouver.

J'ai retrouvé celui sur les photos de concert, pas celui sur les photos de mariage. Ou alors avais-je simplement répondu un jour sur un forum à cette question ? Je me souviens en tout cas d'un excellent podcast de déclencheur sur ce sujet.

Vous avez un appareil photo, vos amis vous ont vu prendre des photos (difficile de nier), et vous avez la réputation, à tort ou à raison, de vous débrouiller.

Vos amis vous demandent de "couvrir" le plus beau jour de leur vie et vous avez peur de foirer lamentablement ... ça m'est arrivé deux fois déjà (d'avoir peur, pour ce qui est de foirer, faut demander aux intéressés). Je ne suis pas un pro et je ne donne donc pas de conseils de pro !

Avant tout: On en a pour son argent !

Prévenez que vous n'êtes PAS un professionnel et que le résultat n'est pas garanti

Mais si vous êtes photographe "officiel", faites les photos "officielles". C'est une responsabilité, acceptez la en connaissance de cause.

Prévenez que vous fournirez des fichiers informatiques, éventuellement quelques impressions - a moins que vous soyez prêts à tout faire tirer, monter les albums, assurer les retirages pour la famille. Si un photographe pro gagne sa vie, ça reste un gros boulot d'assurer les finitions. Définissez le délivrable attendu avec vos amis (et voyez si ça convient à la famille). Parlez de tout ça AVANT ! Ils disent tous qu'ils veulent juste "quelques images", "comme ça".

Informez-vous !

Le mariage est une cérémonie avec un scenario assez constant (avec des modules optionnels). La première fois, j'avais une liste des moments incontournables dans ma poche pour avoir une longueur d'avance (voir plus loin dans ce billet).

  • Habillage de la mariée (ou du marié)
  • Maison de la mariée
  • Bouquet
  • Maison communale
  • Registres
  • Église
  • cortège d'entrée
  • Alliances
  • Registres
  • Sortie de l'église
  • Apéro
  • discours
  • Ouverture du bal
  • Jarretière

Certaines photos sont des classiques incontournables ! Le bouquet, les alliances, les registres ... soyez prêts et demandez éventuellement de rester en position le quart de seconde supplémentaire (registre, alliances). Libre à vous d'être créatif "en plus", mais essayez de remplir ce contrat là également ... le gros plan du blackberry du marié qui livetweete est un plus, la famille des mariés attend peut-être autre chose. On vous reprochera rarement d'être trop classique.

Négociez entre 15 et 30 minutes pour prendre des photos du couple seul (l'apéro est souvent un bon moment).

Si vos amis souhaitent des photos avec des amis et la famille, faites vous aider par quelqu'un pour rabattre les personnes nécessaire pour les photos (PAS les mariés qui se feraient happer par les invités, vous les gardez jalousement).

Préparez vous !

Domptez votre matériel ! Prenez beaucoup de photos !Il vaut mieux un appareil moyen maitrisé qu'un super reflex prêté la veille.

Attention aux zooms qui vous trahissent en basse lumière. Attention à la mise au point et la profondeur de champ avec les focales fixes lumineuses. Préparez des cartes mémoires en suffisance (on a PAS le temps de vider les cartes pendant la journée). Prévoyez une seconde batterie.

Changez d'objectif avec un bon timing et selon les moments (chaque moment de la journée aura des focales plus adaptées). Soyez cliché genre: 50mm en intérieur, zoom à l'apéro, mais il faudra du parti pris préalable.

Pensez à l'avance aux points de vue originaux (ex: entrez dans la voiture avant les mariés). Soyez créatif "avant" pour être prêt "pendant". Si une idée ne marche pas, passez à autre chose rapidement.

Renoncez à la fête !

Comme le photographe de concert ne profite pas du concert, vous ne verrez pas grand chose de la fête. Si vous avez un autre rôle (témoin) PASSEZ LA MAIN POUR LES PHOTOS !

Négociez de ne pas couvrir la soirée (vos cartes seront pleines, vous serez fatigué et les photos de la soirée ont en général peu d'intérêt, c'est le territoire des gsm et compacts). Ne passez pas trop de temps à montrer les photos au dos de l'appareil, esquivez, vous risquez de rater quelque chose.

Toujours une longueur d'avance !

Choisissez votre place, votre point de vue. Le photographe bouge, entre avant les autres, sort avant les autres.

Informez vous ! Par quelle porte arrive le marié, où sera garée la voiture. Soyez partout, mais en retrait pour garder votre mobilité et votre vivacité. Ne vous asseyez pas au milieu d'une rangée. Ne vous faites pas 'serrer" dans un groupe. Un sourire, montrer l'appareil vous permet en général de passer partout. Si on vous "voit" prendre des photos depuis le début, les choses se fluidifient au bout d'un moment, vous êtes "le" photographe du jour.

Distance, cadre, objectif, lumière, isos sont prêts en un clin d'œil avant que la scène ne se matérialise dans le viseur. Surveillez l'histogramme, plutôt que les photos, c'est plus rapide à lire. Une fois vos réglages validés, soignez vos cadrages, votre profondeur de champ et votre mise au point, mais ne changez plus rien (un légère correction sera encore possible à l'ordinateur). Ne jetez rien sur place.

Voilà, en vrac quelques réflexions sur la photo de mariage prise par un pote ... chez des potes.

Les commentaires sont fermés.