• Si j'avais un clone ...

    ... j'enverrais mon clone bosser à ma place (j'aurais peut-être 2 ou 3 boulots tant qu'à faire).

    ... je pourrais jouer, chanter et m'accompagner avec d'autres instruments.

    ... je pourrais jouer et m'écouter jouer de la guitare pour me corriger.

    ... j'aurais quelqu'un pour prendre des photos et filmer mes concerts.

    ... je pourrais boire à toutes les soirées, mon clone ferait BOB.

    ... je pourrais proposer un plan à 3 à ma femme avec le seul mec dont je ne suis pas jaloux, c'est à dire moi :)*

    ... je pourrais choisir mes fringues en me regardant de dos (mmmh pas sur que ça soit une bonne idée).

    ... je pourrais prendre l'apéro en cuisinant, tout en parlant à mes potes, tout en faisant manger les enfants.

     

    ... et surtout, là,  je l'enverrais laver la salle de bain ... pas envie ...

     

     

    * et je la ferais cloner aussi tiens ... :)

  • C'est quoi une grande civilisation ?

    On a beau se démener, au final l'histoire nous

    jugera sur notre capacité à empiler des grosses

    pierres, le plus haut possible.

  • Parle à ma tête, steuplé, ma bite est en main !

    OK, ok, j'aurais pu faire plus fin comme titre, mais je pense que ce sera raccord avec le thème.

    L'année passée la com du salon de l'auto était tout en verdure, éoliennes sur ciel nuageux et planète propre. La fin des primes fédérales a visiblement également entraîné la disparition du bon goût. Cette année on ne parle plus que des promo-pouffes. 

    Le premier billet m'a fait lever un sourcil, le second m'a irrité ... j'ai arrêté de compter, mais là j'explose !

    Certes, de tout temps les (belles) femmes associées les voitures ont fait vendre ... les voitures (et sans doute l'une ou l'autre femme).

    Mais là, de bagnole, je n'en vois guère ! Les promo-girls fièrement exposées dans la garçonnière du directeur du salon comme autant de trophés rangés sur des étagères dans des poses lascives.

    promo.jpg

    Sans même aborder le côté nauséabond du droit de cuissage et de la prérogative mâle sur le personnel féminin évoquée par le contexte de la photo. Pas un mot sur d'éventuels progrès côté consommation, motorisation ? Des innovations ? Pas un mot. Passons les jeux de mots vaseux sur les beaux chassis et les belles carroseries.

    On me traitera sans doute de vieux papy réac, mais en tant que mec, si j'apprécie beaucoup (beaucoup) les belles femmes, je suis toujours vexé qu'on essaie de me pousser à l'achat en glissant la main dans mon slip. Je me dis toujours qu'il doit y avoir un os (non, pas dans mon slip !).

    J'ai aussi un autre cerveau, qui cherche des solutions rationnelles à mes problèmes de déplacement et de mobilité et qui aime l'innovation technique. 

    Bien sûr, c'est pas la faute des filles, c'est un job et elles ont la chance d'être bien roulées, on va pas leur reprocher non plus. Et s'ils espèrent s'en sortir et regagner mon estime en débauchant des promo-boys chez Abercrombie et Fitch pour un jour, je précise qu'ils ne feront que creuser plus profond le seuil de la médiocrité. L'égalité des sexes c'est aussi le respect de l'image des personnes. En traitant des gens ainsi, c'est surtout moi qu'on prend pour un con.

    Ma bagnole sera t'elle meilleure et plus fiable parce que sur le modèle du salon il y avait une empreinte de petites fesses moulées dans du latex à damier, ... j'en doute ! Il sera où le petit cul-cul de la miss quand elle aura 110.000 km au compteur ... ma voiture ?

    On tentera peut-être de prétendre que c'est une tentative de buzz couplé à un petit bad buzz ... mais quel grossier manque d'imagination, quelle maladresse ! Pourquoi pas un flashmob (vous savez, ce truc qui était encore spontané il y a 5 ans) en bikini, tant qu'on y est ?

    Je reste assez étonné du manque de réaction des féministes. Elles qui montent aux barricades pour un pot de yaourt posé sur un ventre nu. Peut-être que la voiture reste un sujet trop masculin pour elles ? 

  • Patience !

    Patience.jpg

  • J'ai acheté ceci pour toi, mon petit coeur ...

     

    kinekt.jpg


    Parce qu'elle ressemble sans aucun doute à un cadeau de moi à toi.

    Parce que elle est garantie à vie (comme moi).

    Parce que même quand nous tournons dans des directions opposées, nous deux c'est une affaire qui roule.

    Parce que c'est beau comme une chose simple et fascinant comme une chose complexe.

    Parce qu'elle est inoxydable comme notre amour.

    Parce que nous aurons ce point commun supplémentaire.

    Parce que chaque fois que nous la ferons tourner nous penserons l'un à l'autre

     

    kinekt_gear_ring.jpg

    ... parce que je t'aime.

  • Ce qui doit cesser sur le web, maintenant !

    Les roll-in de plus de 10 secondes ! 

    Ces vidéos qui se mettent entre vous et la vidéo sur laquelle vous venez de cliquer. Légalement, la dose pour la télé est 9 minutes par heure d'émission. Quand on colle 30 secondes de pub devant une vidéo de 2 minutes, cela  équivaut à 15 minutes de pub par heure, quasiment le double. Je ne suis pas contre la pub, mais le ratio contenu/pub doit rester intéressant.

    Les hoax, rumeurs de complots, bon plans, alertes de santé "on ne sait jamais" 

    Faut arrêter d'être con deux secondes ... et vérifier les infos que vous relayez ! Le jour de la mort de Michel Sardou, l'info pouvait facilement être vérifiée le soir-même dans tous les médias officiels. Il n'y a aucun interêt à être le premier à relayer une info si elle est bidon. Votre crédibilité est en jeu. Imaginez une instant que vous jouez à ce petit jeu par téléphone !! 

    Les tests de produits bidonnés !

    A tous les niveaux: panels d'utilisateurs qui commentent contre rémunération, faux fans (incroyables toutes ces stars qui ont des groupies sous forme de Jenny6487 et autres robots) voire blogueurs influents-çables.

    Les obligations de partager/commenter pour voir une vidéo !

    Namého, le buzz, le vrai, ça se mérite. On revient aux pires époques du concours de bite (ou d'égo si vos préférez). Cette attitude massacre la valeur des indicateurs et la confiance des utilisateurs. Avec une telle pratique, le nombre de vues ne vaut plus rien, et j'espère que d'un point de vue financier et facebookien les sanctions tomberont vite.

    Internet tu as toujours eu peu de vertu, n'en deviens pas pute pour autant.