Le community management, un métier de transition ?

web, community management, entrepriseJe me trompe sans doute mais, pour moi, le community management sous sa forme actuelle est un métier de transition. Une spécialisation qui durera une demi-génération.

La nature du métier, le lien intime avec le contenu, la responsabilité en terme d'image et le ROI pas toujours clair appellent ce métier à s'ajouter au portefeuille des généralistes au sein de l'entreprise, si possible avec un niveau hiérarchique ou des responsabilités de contenu élevées.

Et rares seront ceux qui dans le futur n'auront que cette seule qualification et occupation. Les petits et moyens clients intégreront cette tâche.

Il restera évidemment une petite niche pour les freelance talentueux et volontaires, ceux qui se diversifient dans la formation, la définition stratégique et sur des missions à court et moyen terme pour de gros clients.

Je ne dis pas que c'est le meilleur avenir, ni pour les personnes, ni pour la qualité de ce qui est produit.

Commentaires

  • Je viens de voir votre article (oui, je sais, j'arrive après la bataille) mais même si je pense que votre article est tout à fait dans le juste, je ne suis pas d'accord avec le titre de l'article. Je le trouve assez "mal dit" et il ne colle pas avec ce qui est dit dans l'article. Je pense que le metier de CM est en évolution, ce qui est normal car il est tout récent. Et qu'il n'est qu'une facette du Web Marketing. Plutôt qu'un "métier de transition", je pense qu'il est amené à devenir "une des cartes" du Webmarketeur. La transition se fait qu'en on passe du chose à une autre plus ou moins différente. Ici ce n'est qu'une évolution.

Les commentaires sont fermés.