Twitter, des fois tu me désoles …

DavidvanLochem3.jpgÇa ne m'arrive pas souvent, mais un de mes gazouillis sur Twitter a eu un peu de succès. 34.000 impressions à mon niveau c'est un chiffre inhabituel.

Sans en avoir une demi-molle pour autant, ça flatte l’ego. Je dois le reconnaitre en toute vanité.

A force d'entendre parler du 8 mars, la partie de mon cerveau qui ne sert qu'à dire des conneries - sans que ça me fatigue - a voulu connaître le nombre de calories d'un mars, puis de huit.

Bref, un "bête" double sens un peu facile, sans image, sans vidéo, sans chatte et surtout sans chatons.

Évidemment, Twitter reste un super outil de veille et de partage. La vérité m'a frappé un peu plus tard. On est bien forcé d'admettre que:  

Sans doute qu'il y a là un effet lié à la nature habituelle de mes messages et à la personnalité de mon premier cercle. Je ne suis pas réputé pour la finesse du trait.

Si j'aime l'humour et la légèreté de manière inconditionnelle, ce qui me désole un peu c'est que j'aurais aimé qu'un gazouillis utile à la cause de la "journée internationale de lutte pour les droits des femmes" puisse avoir un tel retentissement. 

Toute misogynie ravalée, je n'ai pas cru bon de préciser "Attention Mesdames…". La nuance n'était pas anodine à mes yeux. Le calcul des calories ne concerne pas que les femmes, loin de là. Je me demande combien de personnes auront ajouté mentalement ce "mesdames" à mon message.

Mon ambition est - un jour - de dire une chose belle, pertinente et drôle à la fois qui puisse servir à une cause et qui sera lue par un grand nombre de personnes.

Les commentaires sont fermés.