Shopping

  • C'est reparti pour 31 jours de blog ... ma liste de cadeaux pour le 1er #31bloggingdays.

    Houla, ça fait un moment que je n'étais plus passé ici. Ma dernière publication date du mois d'août. J'ai eu du mal à me souvenir de mon mot de passe.

    Quelques blogueurs ont décidé de lancer une sorte de calendrier de l'avent des blogs. Mais comme on est généreux, ce sont les 31 jours du mois qui seront pourvus d'un billet. Le billet quotidien, c'est un beau challenge qui me rappelle ma période de blogueur prolifique. Maintenant je me partage entre mon blog consacré à la guitare acoustique guitar.vanlochem.be, Facebook et Twitter. C'est un autre rythme, une approche plus instantanée.

    Évidemment je fais ça sur un coup de tête, évidemment je ne suis pas prêt, évidemment je vais commencer par un truc un peu facile genre une shopping list de trucs à mettre sous le sapin.

    Sélection de deux coups de cœur ... 

    25 Acoustic Music Years de Jacques Stotzem

    (Musique : Jacques Stotzem, Livret : David "fan" Lochem)

    Cette année, j'ai eu le plaisir et l'honneur d'écrire mon tout premier "livre" sous la forme d'un livret biographique. Il raconte 25 années de carrière d'un artiste qui me tient à cœur. C'est mon maître, et il est devenu un ami au fil du temps. J'avoue que tenir en main mon exemplaire imprimé a été une émotion très particulière. J'espère revivre le même frisson avec mon CD si j'arrive un jour à le finaliser.

    Nous avons passé quelques heures ensemble à choisir des photos issues de ses archives et à choisir les anecdotes qui jalonnent ce livret. 

    Le récit se focalise sur la genèse des 14 albums parus sur son label "Acoustic Music Records" et sur les rencontres déterminantes dans la carrière de Jacques Stotzem. Un CD contenant un extrait (remasterisé) de chaque album permet de mettre des notes sur les mots. Le texte est traduit en allemand et en anglais.

    A déguster avec : un verre de vin, une soirée au calme, la musique en fond et le livret en main.

    Il est disponible sur le label de Jacques Stotzem www.acoustic-music.de ou lors de ses concerts.

    25Years.png

    Le livre qui m'occupe actuellement est d'une autre nature ...

    Jamais en carafe: Tout savoir sur le vin avec La Pinardothèque 

    Sandrine Goeyvaerts

    J'imagine que tout le monde l'a déjà. Sinon il vous manque. Je suis le blog de Sandrine depuis un moment. J'aime son écriture impertinente dans le ton et pertinente sur le fond. Ce livre est marrant et érudit à la fois. Il est construit comme une succession de fiches sur le vin où se croisent vocabulaire, fun facts et conseils de consommation. Si vous n'y connaissez rien, c'est le livre parfait et si vous croyez connaître le vin ce livre ouvrira quelques portes moins connue. Les petites illustrations sont sympathiques et bien dosées.

    L'auteure pourrait s'en offusquer mais c'est le livre parfait à laisser traîner au petit coin pour s'y distraire et distraire vos invités qui risquent d'en revenir moins bête et avec le sourire.

    A déguster avec : l'esprit ouvert et la soif d'apprendre.

    pinarodtheque-jamais-en-carafe.png

     

    Voilà qui clôt ma première intervention pour ce #31bloggingdays. Tout à coup je me dis que j'aurais dû scinder ce billet en deux pour en mettre un de côté. Mais ce serait de la triche.

    A demain pour la suite.

  • Une semaine avec le FitBit ChargeHR (traqueur d'activité)

    Fitbit-Charge-HR-black_0.jpgAprès une semaine, voici un premier bilan ...

    Un bilan sous forme d'un retour commenté sur les plaintes d'autres utilisateurs lues de-ci de-là.

    Le Fitbit est un nid à poussières ?

    Pour certains utilisateurs le bracelet et sa matière silicone attirent de nombreuses petites crasses qui se logent dans les anfractuosités du bracelet. Ce n'est pas le cas en ce qui me concerne, il reste noir et net. Le bracelet reste propre, mais je fréquente des endroits propres dans l'ensemble, ma peau et mes cheveux ne sont pas sujets à la desquamation ou aux pellicules.

    Le Fitbit est gênant/irritant à porter ?

    J'ai choisi le Fitbit adapté à la taille de mon poignet, en m'aidant du repère présent sur l'emballage en magasin. Il suffit de l'ajuster sans serrer (il doit pouvoir se déplacer facilement) et de vérifier que le rythme cardiaque est bien mesuré. 

    Pour ma part, aucune rougeur et aucune gêne ... je prends la peine de me laver régulièrement, y compris à l'endroit situé sous le bracelet que je retire pour la douche. Je change de poignet pour dormir, juste pour laisser respirer ma peau.

    Le Fitbit n'est pas précis ?

    Pour les étages gravis, le nombre de pas et le rythme cardiaque au quotidien, je n'ai pas grand chose à reprocher au Fitbit. Pour la marche au quotidien, la précision est suffisante, mais pour la marche un peu énergique sur mon tapis de course, je constate que lorsque je tiens les poignées du tapis les pas ne sont pas comptés précisément et la distance est également moins précise ... si on marche sans bouger les bras et donc les poignets, la mesure est faussée.

    Pendant mes activités sédentaires, comme taper à l'ordinateur ou participer à une réunion, ou cuisiner, malgré des mouvements de poignets, le Fitbit ne compte pas de pas. Par contre les quelques pas effectués par exemple lors d'une présentation sont comptés.

    Sur l'ensemble d'une journée, les pas excédentaires ou omis sont négligeables. En déplacement en voiture, ou en train, les vibrations ou cahots du trajet ne sont pas comptés comme des pas.

    Le Fitbit est un bon traqueur d'activité sportive ?

    Pour l'activité sportive, le bilan est plus mitigé. Le suivi du rythme cardiaque a une granularité plus fine et reste très précis. La sueur ne semble pas affecter le capteur, mais il faut veiller à ajuster le bracelet un peu plus haut sur le poignet.

    Le chrono est évidemment précis, mais la distance et le nombre de pas semblent diverger par rapport aux décomptes d'autres appareils. Je dois encore faire un test en évitant strictement de me tenir aux poignées de mon tapis de course, ce qui semble fausser le comptage.

    D'autres témoignages semblent confirmer que le Fitbit sous-estime les distances parcourues. Le Surge avec GPS est probablement un meilleur produit dans le cadre de ces mesures.

    Néanmoins, l'avantage avec un taux d'erreur constant est que les tendances restent pertinentes ...

    Le suivi du sommeil est peu informatif !

    J'en suis content. Le Surge HR me permet d'avoir une idée de la durée de mon sommeil et de la qualité globale de celui-ci avec les moments d'agitation et les phases de réveil. Je n'en attendais pas plus.

    Le Fitbit n'est pas un coach très motivant !

    L'aspect ludique ou l'aspect coaching manque un peu et il faudra se rabattre sur d'autres lectures ou d'autres applications pour se motiver ou faire parler ses données.

    Peut-être un aspect décevant du Fitbit, après quelques maigres défis, une possibilité de défier d'autres utilisateurs, une version pro (payante) qui permet de se situer dans une courbe de Gauss d'utilisateurs pour savoir si on est dans la norme pour son age, et on a fait le tour.

    La pression sociale normative de la comparaison de performance avec d'autres semble prisée et efficace chez les sportifs, mais c'est peut-être pour ça que je ne suis pas sportif. Je vois le défi comme une chose personnelle, et les exploits ou les contre-performances des autres ne me font ni chaud ni froid.

    Au-delà du suivi par le Charge HR, l'application permet un suivi des aliments consommés. La banque de données (française) contient beaucoup d'aliments. Personnellement je trouve ce suivi fastidieux, surtout pour les plats fais-maison, comme pour Weight-watchers, il est plus facile de se surveiller quand on mange (mal) du tout-préparé pris au rayon surgelés. Néanmoins, cela permet de se rendre compte de certaines mauvaises habitudes et des calories cachées dans le grignotage.

    Conclusion :

    Je vais faire quelques ajustements sur ma marche (calcul de longueur de foulée) pour essayer d'améliorer la précision de la mesure. Et me pencher sur les applications tierces pour trouver le côté ludique qui me manque un peu.

  • La fin de l'aventure des pompes à bière Perfect draft ?

    perfect.jpgMa Perfect draft est cassée. Et Philips n'en fabrique plus.

    Je l'aime bien, malgré de nombreux défauts et je comptais en racheter une pour mon anniversaire ... mais quelques indices m'ont mis la puce à l'oreille : machines indisponibles chez les marchands d'électroménager, fûts absents des rayons des grandes surfaces.

    Un rapide contact (en chat) avec Philips confirme qu'elles ne sont plus fabriquées et que pour le moment il n'y a pas d'alternative ou de successeur connu. Il n'y a aucune info sur la disponibilité future des fûts.

    Pas d'info si des ventes insuffisantes sont à l'origine de cet abandon en douce du produit.

    J'appréciais énormément certains aspects de la machine : 

    - une bonne bière à la bonne température, à l'occasion (un bon repas, un match, une soirée peinard)

    - une belle mousse

    - boire une bière à la maison 

    - le "geste" de se tirer une bière dans un verre (25 cl pour ma part)

    - ne pas remplir son frigo de bouteilles pour les fêtes avec les amis

    - ne pas devoir téter des biberons de verre brun debout à côté du bac comme un ado 

    - durée de vie des fûts correspondant à mon usage sans me pousser à l'alcoolisme (une bière occasionnel et une fête par mois pour tuer le fût et mettre le suivant)

    - mise en place facile, hygiène

    - design

    J'en suis à ma deuxième machine déjà, parmi les défauts notables :

    - principalement une durée de vie de certains composants un peu trop liée à la garantie (obsolescence programmée ?)

    - système fermé avec fûts propriétaires 

    - choix de bière restreint en grandes surfaces

    - obligation de commander les bières moins classiques

    - système de refroidissement pelletier lent et pas toujours performant (nécessite de fréquents nettoyages)

    Je n'ai pas constaté les défauts que certains critiques signalaient : fûts "périmés" en quelques jours, bière trop plate, bière JAMAIS à température (un nettoyage du ventilo avec une soufflette suffit en général à régler le problème), machine bruyante.

    C'est assez détestable quand un système combinant machine et consommables propriétaires meurt discrètement dans son coin. On attend sans doute d'écouler les stocks en circulation avant de communiquer. C'est un peu malhonnête d'encore laisser des gens rentrer dans des systèmes en voie de garage.

    Quid des gens qui ont acheté leur machine il y a quelques mois ?

    Maintenant il est possible qu'une suite soit prévue, ou que les fûts soient compatibles avec d'autres systèmes ou que des alternatives crédibles existent (par crédible j'entends "non-basées sur des bières de pi(l)s luxembourgeoises") ... je mène l'enquête.

    Update : pourtant l'offre n'était pas laide ...

    philips,perfect draft,bière,pompe à bière,jupiler

  • Shopping: une enceinte bluetooth à pas cher, la Philips BT100B

    BT100B_00.jpgJe me suis offert la petit enceinte bluetooth Philips BT100.

    Ça fait un moment que l'envie me chatouillait: acheter une petite enceinte pour diffuser la musique de mon téléphone.

    Après avoir consulté des tests qui démontrent que design et placement de produit ne riment pas avec qualité sonore (n'est ce pas Beats ?). D'autres tests qui confirmaient que les enceintes chères ne sont pas forcément les meilleures. J'avais bien regardé une enceinte Sony, mais ils ont le culot d'oser le chargeur à connecteur propriétaire pour de l'électronique nomade dans le monde du tout à l'usb. D'autres enceintes promettaient de résister aux éclaboussures ou de pouvoir sonoriser ma garden-party de 20 personnes.

    Enfin, après été un peu honnête avec moi-même pour admettre que je n'ai pas un jardin pour une garden-party de 20 personnes, que je n'ai pas de piscine et que l'usage de cette enceinte se limitera à écouter un peu de musique fort sur ma terrasse (j'aime écouter de la musique,, ou dans la cuisine en faisant à manger, ou en vacances dans une chambre d’hôtel, je me suis dit qu'une petite enceinte peu coûteuse fera l'affaire.

    263833187-fp_prd_3s.jpg

    Pour un peu plus plus de 20 €: design sobre, connection instantané, son décent, pas de distorsion notable à fort volume malgré un rendu des basses qui n'est pas digne d'un dance-floor. Un son clair, très bien défini ... et une très nette amélioration par rapport au son du haut-parleur de mon iPhone4s.

    Par-fait, non ? 

  • Mes premières semaines avec le tapis de course Domyos TC-07

    J'avais acheté il y a 5 ans environ un tapis de course. Le moteur a fini par mourir, et j'ai tenté le SAV, mais la réparation était chère. J'ai logiquement opté pour l'achat d'un neuf, le même modèle milieu de gamme, mais ce nouveau tapis a bien évolué par rapport à l'ancien modèle.

    Si je divise le prix d'achat de mon ancien tapis par deux (ma femme et moi) et par le nombre d'années d'utilisation et que je compare avec un abonnement dans une salle de sport, ça reste un bon investissement, même si j'aurais aimé qu'il dure encore deux ans.

    Lors de l'achat de mon premier tapis, j'avais relevé quelques aspects pratiques qui restent valables:

    • pouvoir courir sans devoir se préparer et sortir de la maison, ce qui permet de faire un rapide entraînement - douche - habillage dés le saut du lit
    • pouvoir courir le matin, tard le soir, l'après-midi ou le midi quand je télétravaille
    • pouvoir courir sans devoir trouver de solution pour garder les enfants (ma femme est souvent absente en soirée)
    • courir par tous les temps, à toutes les heures
    • courir malgré des genoux et des chevilles délicates 
    • courir malgré mon poids qui pèse sur mes articulations et malgré le regard des gens qui pèse sur ma motivation

    Pour les inconvénients, on notera:

    • un seul appareil, alors que dans une salle on a plus de choix
    • prend de la place
    • pas de coaching, pas de programme
    • interactions sociales et occasion de mater les filles en salle plus limitées (il y a des mecs pour qui ça compte)
    • le sport ne peut pas servir d'excuse pour aller tromper sa femme

    Bref, je n'avais pas de raison d'hésiter longtemps à en racheter un.

    Le montage n'est fastidieux que par le poids de certaines pièces et la multiplicité des vis et clés Allen fournies. Les gars, prenez exemple sur Ikea et simplifiez moi tout ça ! Heureusement, les vis sont organisées sur un carton plastifié qui permet de s'y retrouver. Prévoir une bonne heure de calme pour le montage, de préférence à deux.

    zoom_7fa31dec7c40479a9702aed18c42fa96.jpg

    Au menu: une bande de course un peu plus large, un moteur un peu plus puissant. Des haut-parleurs intégrés, et plus de programmes, plus variés.

    Je le trouve à la fois plus beau et plus confortable que l'ancien tapis. Il prend un peu plus de place, mais il a une meilleure assise et fait moins de bruit. Grace à la bande de course plus large, je peux courir a des vitesses plus élevées sans avoir l'impression de chuter à chaque instant. La division des inclinaisons et des pentes est mieux répartie, sur mon ancien tapis, on passait de 4 km/h (marche) à 8km/h (course) ce qui obligeait à ajuster manuellement la vitesse pour le footing léger.

    Je trouve l'écran moins lisible que sur mon ancien. L'espèce d'arrondi censé afficher la vitesse ou le dénivelé n'est pas très compréhensible à l'usage. C'est d'autant plus dommage que cet arrondi occupe toute la partie centrale de l'écran. Heureusement, temps, vitesse, inclinaison, calories perdues et distance sont lisibles tout autour.

    Les haut-parleurs font bien le boulot de couvrir le bruit du moteur et de motiver. Du coup,; le branchement est plus clean (avant je bricolais un truc avec des baffles de PC sur la console reliée à mon iPad accroché au mur par une attache spécifique). Niveau sonore, les amateurs de boum-boum resteront sur leur faim au niveau basses et pression sonore, mais ça fait très bien l'affaire et les baffles bien orientés épargnent l'usage d'un casque peu pratique et inconfortable (un circumauriculaire, c'est chaud, un intra tombe tout le temps). 

    big_3c49c332a0c04acd8cea84293661ba90.jpg

    Une petite réglette en gouttière permet de poser téléphone, Ipad, Kindle ou même un magazine pour les marcheurs. Ça risque de masquer un peu l'écran, mais un positionnement stratégique permet de voir les infos essentielles. Il faut éviter d'appuyer sur les boutons du panneau de commande par erreur. 

    De part et d'autre de l'écran, sous les hauts-parleurs, les espaces pour poser gourde et essuies sont spacieux. La mesure de la fréquence cardiaque par des poignées capteurs fonctionne mieux que sur mon ancien tapis, même si rien ne vaut une montre cardio. La cordelette de sécurité est présente et elle éteint le tapis, c'est bien, sauf quand on accroche le fil par erreur (je suis coutumier du fait).

    Actuellement j'explore divers programmes ... les programmes sont classés en deux groupes "calories" et "performance". 

    Nouvelle image.jpg

    Je m'étais habitué aux programmes de mon ancien tapis. Le nouveau me semble un peu plus intense à l'usage, il joue beaucoup sur l'inclinaison pour ajuster l'intensité de l'effort fourni et moins sur la variation de vitesse. Il intensifie l'exercice vers la fin des programmes, ce que je ne ressentais pas autant avec l'ancien.

    Ceci dit, il est toujours possible de tout piloter en manuel et même d'adapter les réglages au sein d'un programme pour l'ajuster à son goût.

    Il me fera expier mes barbecues de cet été ... 

  • Vidéo: Steadycam Opteka EX pour ma GoPro

    J'ai dans l'idée d'étoffer un peu l'aspect visuel de mes vidéos, entre autres pour mes vidéos de musique pour mon site guitar.vanlochem.be que j'aimerais bien un peu scénariser.

    Avec les petites cameras GoPro, il y a moyen de faire des jolies choses mais souvent cela reste statique quand on est pas à ski ou à vélo. Une balade dans les bois avec les enfants m'avait donné envie de faire évoluer ma caméra autour de ce que je filmais. Mais j'ai constaté un gros souci de la stabilité apparente, qui pose problème quand on se déplace.

    Je vois depuis quelques temps fleurir sur le net des systèmes de stabilisation pas chers qui, à l'aide d'un système de balancier, permettent de mettre la caméra en équilibre dynamique pour.

    J'ai opté pour un modèle basique de chez Opteka. Mes critères étaient: pas cher, no-bullshit marketing, livré depuis l’Europe.

    Opteka, Steadycam

    Comme toujours, après avoir commandé, je suis tombé sur quelques vilaines critiques. J'étais un peu tendu en réceptionnant mon colis. En gros, les gens qui ont mis beaucoup d'argent dans une grosse caméra bien lourde sont déçus par le manque de contrepoids, les gens qui ont des petites caméras sont désappointés par le peu de nuance du système de contrepoids.

    41GZbfVXeiL._AA350_.jpg

    Je vous épargne un déballage sans intérêt.

    Le premier test était d'équilibrer la poignée sans caméra. Facile et rapide, et ça m'a permis d'estimer à la louche le ratio de poids entre le haut et le bas, et l'action de chaque poids sur le déplacement et la stabilité. J'ai pu aussi constater à quoi ressemble le comportement de la poignée en équilibre dynamique.

    Au bout de quelques heures de test, je suis passé aux expériences "créatives" en utilisant les poids et vis autrement. Le problème essentiel qui se pose est l’extrême légèreté de la Gopro, d'autant que je préfère me passer du boitier en plexiglas pour le genre d'images que je souhaite réaliser. J'utilise l'écran tactile arrière pour un meilleur contrôle de ce que je filme.

    Pour aboutir à la configuration ci-dessous:

    Opteka, Steadycam, Steadycam, balance

    Une fois dans cette configuration, quelques ajustements de la position de la caméra suffisent à obtenir l'équilibre souhaité.

    Note: j'ai démonté une glissière dans le bas du steadycam et réutilisé les vis autrement.

    2014-06-03 21.19.26.jpg

    Si j'en crois la télé, les experts pourront reconstituer mon image d'après mon reflet dans le contrepoids.

    2014-06-03 21.19.35.jpg

    Les utilisateurs sont formels, utiliser un Steadycam nécessite de l'entraînement. Voici un essai vite fait et mal fichu, juste en une prise, pour montrer où je veux en venir ... éviter le mouvement des pas lors d'une poursuite ou d'un déplacement filmé. 

    Bref, une fois équilibré le potentiel est là ... YAPLUKA !

  • Shopping: les essentiels du Cuisiner (Opinel)

    Je me suis fait un petit cadeau ... un set d'essentiels du cuisiner de chez Opinel ... j'ai opté pour la version "Loft" aux couleurs modernes.

    Opinel, Essentiels

    Voici ce qu'ils en disent chez Opinel:

    Opinel, Essentiels

    Office N°112

    Le traditionnel couteau d'Office, indispensable en cuisine pour couper, trancher, éplucher. Sa lame en acier inoxydable et son manche verni naturel permettent un passage au lave-vaisselle. D'une qualité de coupe incomparable, il est très polyvalent. L'essayer c'est l'adopter. Vendu en boîte de 2 (11 Euros)

    Cranté N°113

    Doté d'une lame de 10 cm microdentée, le Cranté est le couteau idéal pour trancher et découper tomates, saucisses, oeufs durs. Il est également efficace comme couteau à steack. Sa lame en acier inoxydable et son manche verni naturel permet le passage au lave-vaisselle.

    Couteau à légumes N°114

    Le Couteau à Légumes est un outil pratique et performant pour la préparation de tous vos légumes. Son dos denté, une exclusivité Opinel, permet de gratter en douceur la peau des jeunes légumes (pommes de terre nouvelles, jeunes pousses) et ce pour préserver le maximum de goût et de vitamines. La courbe de sa lame accompagne l'arrondi du geste pour la coupe des rondelles de courgettes, carottes, concombres... La pointe très effilée est particulièrement efficace pour enlever grosseurs et tubercules.

    Eplucheur N°115

    D'une grande efficacité, la lame universelle du N°115 est dotée d'une qualité de coupe inégalée et d'un espacement spécialement étudié pour faciliter l'évacuation rapide des épluchures. Sa pointe permet l'extraction des tubercules.

    Opinel, Essentiels

    Alors que vais-je préparer ?