abonnements

  • Mon Avis sur tout: Iphone 3G

    decoration
    Voilà, les tarifs de l'Iphone 3G en Belgique sont connus ...

    • 515 euros pour le 8GB
    • 615 euros pour le 16Gb

    Bon, ca nous met déjà le GB à 11.25 euros.
    Je trouve le prix un peu exorbitant.

    L'abonnement est à 30 euros par mois pour 3h ou 300 sms et 200 Mb de data.

    Un petit tour d'europe nous donne:

    • Allemagne: (abo à 29€) 249€, 50 min, 500 mb, contrat de 24 mois
    • Angleterre: (abo à 37.5 €) 198.75€, 75 min, illimité, contrat de 18 mois
    • USA: (abo à 44 €), 191.3€, 450 min, illimité,contrat de 24 mois
    • France: (abo à 49€) 199€,50+50 min, "illimité"=500mb, 24 mois

    Prix sur 2 ans: 945 euros en Allemagne (en illimité), 1098.75 euros en Angleterre (en illimité), 1247 euros aux USA (en illimité), 1375.5 euros en France.

    En Belgique: 1335 euros pour un abonnement très avare (200 mb de data seulement), soit quand même 390 euros de plus qu'en Allemagne.

    C'est fascinant de constater que les offres les plus chères sont les plus avares en terme de service.

    A revoir quand l'exclusivité de Mobistar sera passée et que d'autres proposeront l'Iphone, et les abonnements.

    Pour ma part, je passe mon tour, et j'attends de voir, et j'invite tout le monde à faire pareil, que la concurrence joue un peu et qu'Apple repense un peu son modèle économique.

    Ce qui m'énerve, c'est quand on parle d'un "trop petit marché", alors qu'il est artificiellement morcelé, et quand on pointe du doigt l'interdiction de la vente couplée comme cause du prix élevé.

    Ce n'est pas l'interdiction de la vente couplée, mais la vente "exclusive" par un seul opérateur d'un téléphone avec abonnement qui poussent les prix. Ce sont les royalties pour l'exclusivité qui coûtent cher à l'operateur. D'autant que les chiffres de ventes sont revus à la baisse partout, sauf pour l'Asie (où il n'est pas disponible).

    Si tout le monde pouvait vendre ce téléphone au premier jour avec (ou sans) un abonnement, il y aurait une vraie pression de concurrence sur le prix et sur l'abonnement et pas de surcoût lié au royalties. 

    Libre aux operateurs de nous faire des offres data irrésistibles pour fidéliser leur clientèle au lieu de compter sur les clauses des contrats.

    Les Blackberrys vont encore progresser un peu, d'autant qu'ils sont connotés plus "sérieux" que les Iphones.