aliens

  • Mon Avis sur tout: ras le bol des aliens ex machina !

    DoNotDisturb

    J'en ai assez des scénarios de séries, de films ou de jeux vidéos qui usent des aliens comme moyen ultime de faire rebondir le scénario, les aliens ex-machina(*):

    - les mystérieuses cités d'or et les olmèques venus de l'espace (ridicules)

    - Abyss, superbe film, avec 15 minutes de scénario en trop

    - Half-life 1 qui m'a passionné, jusqu'au décors aliens

    - Crysis et son passage alien en apesanteur qui pue la démo pour moteur physique à plein nez.

    - ajoutez vos exemples ... (ici)

    J'ai rien contre les films avec des aliens à bord, hein, mais juste en saupoudrer sur la fin, c'est un peu gros. Pour le reste, il est possible de vérifier les hypothèses suivantes:

    - si une tempête (de neige ou électromagnétique) coupe les communications, alors les aliens sont sur place

    - si il existe un autre moyen de sortir de cet endroit, il nécessite de traverser le territoire des aliens (alors autant y aller de suite, à la place de mourir bêtement, les uns après les autres,  en essayant d'autres alternatives)

    - les aliens ont un avantage en la personne d'un traître, d'un couard ou d'une tête brûlée qui leur livrera une bonne partie du groupe, juste comme ça, parce qu'il est méchant, con, lâche (biffez la mention inutile, ou rayez ce mec de la planète d'un coup de pistolet)

    - Quand ils sont tous morts, il en reste un (là, planqué, faites gaffe)

     

    decoration


     

    (*)Alien ex machina s'inspirant de Deus ex machina, une locution latine signifiant « dieu sort de la machine ».

    Elle est surtout employée dans le vocabulaire théâtral au sujet d'une personne qui arrive, d'une façon impromptue, à la fin de la pièce et par qui le dénouement s'effectue. Elle désigne un mécanisme servant à faire entrer en scène une ou des divinités pour résoudre une situation désespérée. L'expression peut être étendue à toute résolution d'histoire qui ne suit pas la logique interne de l'histoire mais permet au dramaturge de conclure sa pièce de la manière qu'il désire.

    Dans le langage courant, l'expression s'applique aussi à un élément qui arrive par surprise et qui résout un problème bloqué jusque là. On peut donc dire d'une personne qu'elle est le deus ex machina si elle vient arranger un problème au dernier moment.

    Ce terme réfère souvent à un abus du scénario ou de l'organisateur pour déclencher une action qui n'aurait pas pu avoir lieu.

    Un usage similaire du terme est fait dans le cas des jeux de rôles, lorsque le maître de jeu résout par le biais d'une force extérieure une situation à laquelle les personnages joueurs ne pourraient survivre sinon.