audio

  • Mais, où est mon casque ? (Shopping)

    sennheiser-hd-201.jpg

    Mon casque Oboe Wesc et son look pour navetteur branchouille commence à fatiguer et je dois reconnaître que je n'ai jamais trouvé mon bonheur avec la manière particulère qu'il a d'écraser le bas médium pour donner cette impression d'hyper basse si chère à la génération Y (aka: la génération oreille cassée).

    Hier, triste constat chez Saturn ... tous les casques souffrent de ce son tassé juste avant les basses. Tout est plus ou moins clair (mais souvent très coloré), et puis quelque part entre le registre bas d'une guitare et les notes jouées à la basse (instrument) et avant le low kick, c'est le "casque de moto". 

    Note: autre triste constat, des cons avaient arraché les mousses de bon nombre de casques, triste monde. 

    Un piano à queue ou un duo guitare acoustique/basse mettent ce genre de casque sur les genoux tant on sent sur la large gamme de l'instrument que le son est coloré différement selon les plages de fréquence.

    Soit dit en passant, les albums récents de Jacques Stotzem et leur mix et mastering impeccable sont de bons étalons de comparaison. 

    Évidemment, tout dépend du style de musique écouté. Dans les mix actuels, on trouve les voix humaines, agrémentées de quelques instruments aigus ou médium et puis c'est low-cut pour laisser une belle basse bien franche, qui "claque". On cherche le kick, le snare, la voix et c'est tout (le nombre de fois qu'on m'a dit de "couper tout sous telle fréquence, parce que ça ne sert à rien" quand je mixe mes prises de guitare, comme si ma guitare solo devait entrer dans un mixage imaginaire ou que les oreilles des gens avaient des filtres). S'ajoute à ça le mastering outrancier qui ne nécessite qu'une plage dynamique très étroite de la part d'un casque (entre le pianissimo et le forte) ... avant d'y appliquer une bonne compression en mp3 qui finit de casser ce qui restait de finesse au son.

    Du coup dans la rangée de casques, seuls quelques un sortaient du lot ... les très chers (ex: Bose) et quelques bons marchés (ex: un Sony, et ... un Sennheiser). Le petit Sony posé sur l'oreille est à peu près le degré zéro du confort, surtout avec les branches de lunettes. J'aurais volontiers craqué pour le Bose, mais 160€ pour un casque qui finira écrasé dans mon sac, sans bénéficier de la suppression active de bruit ambiant, ça ne me paraît pas raisonnable. (ceci dit, je suis étonné du nombre de jeunes qui ont des casques à 200-300 euros sur la tête - casques souvent convaincants, sans plus). 

    Le Sennheiser HD201 (à 27 € !) est la bonne surprise du jour: prix, poids plume, son naturel et réaliste, emprise large autour l'oreille avec de l'air (acoustiquement et érgonomiquement), confortable porté sur la tête ... et autour du cou (en déplacement, ça joue), isolation de l'environnement satisfaisante dans les deux sens (mes voisins de train m'en remercieront).

    Quelques petits inconvénients: encombrant, pas repliable, look assez moyen, volume maximum limité, mais suffisant à mon goût (ce qui est aussi un avantage pour ne pas s'écraser les tympans).

    Evidemment, c'est une mauvaise nouvelle pour qui choisit avec son portefeuille plutôt qu'avec ses oreilles.