autocritique

  • Travaux pratiques de photo: l'indispensable auto-critique

    20090531-P5310106Après cette série d'animaux,un petit retour sur la série.

    Mon idée de départ:

    regarde "naturaliste", descriptif animalier, essayer de montrer la nature de chaque animal avec des poses typiques. cohérence technique (lumière, piqué).

    Remarques:

    - les otaries sont "bof" ... mais difficile de les rendre
    caractéristiques dans des activités autant "contre nature"
    - l'une ou l'autre photo est un peu en déçà du niveau et ne vit pas par elle-même.
    - le sujet en lui-même est "vain" parce que "documentaire et
    descriptif sans sujet" (quel est le message ? le beau ?).

    Je pourrais (devrais ?) traquer des sujets plus humains: "mauvais traitements" (grillages, blessures diverses, attitudes des animaux) ou "soins attentifs" (le personnel au boulot) ou "animalité vs humanité" (les visiteurs vu par les animaux) ou "nature artificielle" (rocher en stuc, décor en toc) dans le même cadre ... 

    Si je dois retenir l'une ou l'autre image, ce serait:

    decoration

    ... pour avoir pris l'image que je voulais prendre sur une scène d'action, ce qui m'arrive rarement.

    decoration

    ... parce que je trouve l'image forte (même si elle est froide)

    decoration

    ... pour la relief de cette image.

  • Photographie: autocritique

    decoration J'aime cette image ... parce que c'est mon fils dessus, et que j'aime son allant.

    Par contre, cette image ne "fonctionne" pas (elle ne "marche" pas comme on dit en Belgique). Parce que justement si, elle "marche" ... alors qu'en fait, il court.

    La profondeur de champ, la netteté impeccable, la plongée qui raccourcit la perspective, combinée au respect des proportions du Zuiko 40-150 mm (éq 80-300 mm) et le manque d'espace devant le sujet trop centré ont transformé une pose dynamique en quelque chose de statique. *"Freeze"*

    Pour tout vous dire, je réfléchissais à capturer les déséquilibres du corps (encore les suites d'une discussion "photo" avec quelqu'un).

    Elle n'est pas vraiment ratée, mais elle ne montre pas ce que je voulais raconter ...

    Il aurait fallu un cadrage plus ajusté, se mettre à la hauteur du visage, ou plus bas, pour dynamiser (ici le télé à respecté toutes les proportions du corps). Avoir la présence d'esprit de tenter le filé au détriment de la netteté ... (ici grossièrement simulé dans Photoshop).

    Alexdflou

    Conclusion: manque de pratique du télé - pour l'instant je suis (trop ?) souvent au 30mm ou au 14-42 mm -  ces focales qui dynamisent "automatiquement" les images, comme le faisait remarquer récemment JC Bechet de Réponse Photo dans une critique d'image. Manque de "courage", j'aurais dû m'accroupir, plonger dans le cadre. Manque de présence d'esprit, passer en vitesse plus lente 1/80 et tenter le filé.