bagues allonges

  • Photo: le jardin - vu par moi

    Même petite balade que mon fils ... j'aurais dû m'imposer la même focale.

    Le 150 mm sur les bagues allonges, c'est pratique ... on ne doit pas se coller et on a de l'amplitude pour faire la mise au point avec le zoom.

    20090705-P7050820

    20090705-P7050833

    20090705-P7050861

    20090705-P7050866

    20090705-P7050869

    20090705-P7050871

  • Photo: Roses en macro, le choix ...

    20090614-P6140132

    J'aimais beaucoup celle-ci, à cause des nervures des pétales qui apparaissent par transparence. Finalement j'ai choisi de soumettre l'autre pour le concours, pour plusieurs raisons:

    • la zone de netteté est moins centrale, moins lisible (l'oeil glisse dans "la fourche" et tombe sur une zone trop floue)
    • la pointe du sépale de droite est trop lumineuse, ce qui donne trop d'importance à un élément pas très esthétique
    • à la taille et la résolution finale, l'impact visuel des nervures est moindre

    Un recadrage vertical ou carré pour éliminer le sépale de droite aurait pu résoudre le problème mais l'image perdait en légèreté et l'opposition rouge/vert ne marchait plus.

    carré

  • Travaux pratiques de photo: roses en macro, quelques infos

    20090614-P6140128

    Cette image m'a été inspirée par le concours thématique "La Rose" sur le blog collaboratif "nos-regards".

    Le matériel

    • Olympus e400
    • Zuiko 25mm f2.8 pancake (éq. 50 mm)
    • bagues allonges achetées sur Ebay
    • Flash FL36

    Les bagues allonges sont des simple tubes filetés qui s'intercalent entre l'objectif et l'appareil.C'est un moyen économique pour faire des photos de macro occasionnelles. Ce n'est ni le moyen le plus efficace, ni le meilleur. Mais pour 12 €, "il y a photo".

    decoration

    Dépourvus de contacts, ils ne permettent plus à l'appareil de communiquer avec l'objectif. Tout devient manuel. Même sans bague de diaphragme, il est possible de jouer sur le diaphragme en mettant l'objectif sur le boitier, en sélectionnant l'ouverture choisie, puis en dévissant l'objectif sans éteindre le boitier.

    La tranche de netteté devient millimétrique. Le plus simple est de s'approcher ou de s'éloigner du sujet pour faire la mise au point. Le flou de profondeur de champ est très fort, rien n'est lisible, ce qui donne des fonds intéressants. Un beau flou uniforme qui détache bien le sujet et donne une image pleine de poésie.

    La perte de luminosité est présente mais pas pénalisante. Le piqué n'est pas affecté, les bagues n'ayant pas de lentilles.

    Sans entrer dans les détails, la distance minimum de mise au point est réduite en proportion et l'image est agrandie fortement.

    Pour donner un côté ballon ou lanterne japonaise à ma rose, j'ai utilisé mon appareil sur un monopode et avec ma main, j'ai dirigé l'éclair du flash pour qu'il revienne dans la fleur par en haut.