casque

  • Mais, où est mon casque ? (Shopping)

    sennheiser-hd-201.jpg

    Mon casque Oboe Wesc et son look pour navetteur branchouille commence à fatiguer et je dois reconnaître que je n'ai jamais trouvé mon bonheur avec la manière particulère qu'il a d'écraser le bas médium pour donner cette impression d'hyper basse si chère à la génération Y (aka: la génération oreille cassée).

    Hier, triste constat chez Saturn ... tous les casques souffrent de ce son tassé juste avant les basses. Tout est plus ou moins clair (mais souvent très coloré), et puis quelque part entre le registre bas d'une guitare et les notes jouées à la basse (instrument) et avant le low kick, c'est le "casque de moto". 

    Note: autre triste constat, des cons avaient arraché les mousses de bon nombre de casques, triste monde. 

    Un piano à queue ou un duo guitare acoustique/basse mettent ce genre de casque sur les genoux tant on sent sur la large gamme de l'instrument que le son est coloré différement selon les plages de fréquence.

    Soit dit en passant, les albums récents de Jacques Stotzem et leur mix et mastering impeccable sont de bons étalons de comparaison. 

    Évidemment, tout dépend du style de musique écouté. Dans les mix actuels, on trouve les voix humaines, agrémentées de quelques instruments aigus ou médium et puis c'est low-cut pour laisser une belle basse bien franche, qui "claque". On cherche le kick, le snare, la voix et c'est tout (le nombre de fois qu'on m'a dit de "couper tout sous telle fréquence, parce que ça ne sert à rien" quand je mixe mes prises de guitare, comme si ma guitare solo devait entrer dans un mixage imaginaire ou que les oreilles des gens avaient des filtres). S'ajoute à ça le mastering outrancier qui ne nécessite qu'une plage dynamique très étroite de la part d'un casque (entre le pianissimo et le forte) ... avant d'y appliquer une bonne compression en mp3 qui finit de casser ce qui restait de finesse au son.

    Du coup dans la rangée de casques, seuls quelques un sortaient du lot ... les très chers (ex: Bose) et quelques bons marchés (ex: un Sony, et ... un Sennheiser). Le petit Sony posé sur l'oreille est à peu près le degré zéro du confort, surtout avec les branches de lunettes. J'aurais volontiers craqué pour le Bose, mais 160€ pour un casque qui finira écrasé dans mon sac, sans bénéficier de la suppression active de bruit ambiant, ça ne me paraît pas raisonnable. (ceci dit, je suis étonné du nombre de jeunes qui ont des casques à 200-300 euros sur la tête - casques souvent convaincants, sans plus). 

    Le Sennheiser HD201 (à 27 € !) est la bonne surprise du jour: prix, poids plume, son naturel et réaliste, emprise large autour l'oreille avec de l'air (acoustiquement et érgonomiquement), confortable porté sur la tête ... et autour du cou (en déplacement, ça joue), isolation de l'environnement satisfaisante dans les deux sens (mes voisins de train m'en remercieront).

    Quelques petits inconvénients: encombrant, pas repliable, look assez moyen, volume maximum limité, mais suffisant à mon goût (ce qui est aussi un avantage pour ne pas s'écraser les tympans).

    Evidemment, c'est une mauvaise nouvelle pour qui choisit avec son portefeuille plutôt qu'avec ses oreilles.

  • Mais où est mon casque ?

    Bon, je vous ai parlé de ma trottinette, il manquait encore un élément essentiel, un bon casque.

    La question du ridicule est balayée depuis longtemps avec ma trottinette (j'ai touché le fond et je creuse). Le port du casque qui s'est tout de même généralisé ces dernières années n'est pas un problème (je me souviens à mes 15 ans, que le port du casque aurait été la source inéluctable de la fin de toute vie sociale).

    Par ailleurs, le casque de vélo n'est pas encore obligatoire, mais, en cas d'accident, il diminue le risque de lésion cérébrale de 85%, ce qui est énorme. 

    Après une brève étude, j'ai fait la constation que vélo et roller/trottinette/skate ne partagent pas les mêmes protections car les chutes sont différentes. Il faut un casque "bol" plus enveloppant pour la base du crâne et les tempes. J'ai opté pour un standard du genre, validé par toutes sortes de labels et de tests, le "Bell Faction Paul Frank", commandé sur eBay. Il est neuf. On déconseille l'achat de casques d'occasion, car on ne sait rien de leur passé et un casque ayant subi un choc doit être remplacé (ou revendu sur eBay, hum).

    J'ai hésité avec un noir mat complet, mais les stickers blanc ont l'avantage (ou l'inconvénient) d'être visibles ... de loin. Sécurité avant tout.

    PA220159.jpg

    PA220157.jpg

    PA220158.jpg

  • Shopping: DVD, un casque, un Best-of

    Dans la Gainsbourgmania actuelle dur de résister ... les 100 plus belles chansons en coffret métal ...

    decoration

    Black Snake Moan (un film que j'ai adoré)

    decoration

    Mémoires d'une Geisha

    decoration

    La chose (The Thing) un classique

    decoration

    un autre classique de Carpenter: Christine

    decoration

    ... et un casque extra auriculaire ... pour m'aérer un peu ...

    decoration

     

     

  • Shopping: déballage du casque AKG K240MkII

    Le voilà enfin ... bien emballé par mon vendeur de chez Thomann (que je vous recommande pour le service, les prix et le choix). J'ai un peu lutté pour l'extraire de sa boite en carton et de ses sachets de protection. Le packaging est propre, pas de tape-à-l'oeil.

    PA210532

    PA210534

    PA210535

    On est bien fourni en accessoires:

        * un cable droit/court
        * un cable long spiralé
        * un adaptateur jack à visser
        * des oreillettes de rechange
        * un autocollant "AKG" (mouarf, bon, il est pas moche ...)

    Le cable droit ne me fait pas une impression inoubliable au toucher, mais je peux le changer.

    PA210537

    Il n'y a rien à ajuster quand on le pose sur la tête, il se pose comme par magie grâce au système de règlage automatique. Il se pose bien, on le sent à peine et il est confortable malgré les lunettes. C'est un poil plus encombrant qu'un casque intraauriculaire, ça tient un peu chaud aux oreilles, mais je ne sortirais pas dans la rue avec (c'est pas le but).

    PA210538

    Il se pose bien sur mes oreilles, sans les coincer, mais j'ai des petites oreilles (molles et chaudes pour les intimes).

    PA210554

    Le premier test d'écoute, je l'ai fait sur Itunes avec le netbook (avec des fichiers légaux compressés correctement (j'espère !)). Pourquoi ce choix ? Parce que c'est la configuration d'écoute que je connais le mieux, tout simplement, et que je voulais comparer.

    Catch the spirit de Jacques Stotzem, Metheny - Mehldau, deux disques que j'apprécie pour leur son irréprochable.
    J'ai constaté une belle définition des aigus dans l'attaque des notes (on sent le coup d'onglet pour les guitaristes ou le coup de marteau sur la corde pour les pianistes, le coup d'archet et le collophane des violonistes). Le médium est présent sans agressivité. Le bas médium est propre et bien défini (les nappes dans la musique électro ne bouchent pas l'écoute). Les basses sont bien présentes, p-e un petit peu trop à mon goût.

    Le casque est semi-ouvert, mais il possède malgré tout une très belle définition spatiale. On "place" les instruments, les aigus, médiums et basses se differencient également spatialement ce qui permet une belle écoute analytique.

    Quelques voix: James Taylor - Katie Melua - Amy Winehouse - Jack Johnson - Olivia Ruiz - Coeur de pirate - Florent Pagny ... les voix sont bien détaillées, avec des harmoniques et des respirations, avec de l'air, pour autant que l'album soit bien mixé.

    Le défaut, qui est une qualité en soi est que ce casque rend insupportable tout mp3 un peu pourri (ou le son des vidéos sur le web).

    L'écoute avec ce genre de casque pourraît s'avérer un peu plus fatiguante dans la durée qu'avec un casque moins détaillé. Mais ce n'est rien de nouveau. On voit mieux avec une loupe, mais c'est plus fatiguant aussi.

    J'aime ce que je vois, et j'aime ce que j'entends ... que demander de plus. D'autre part, je suis pas un spécialiste, c'est juste mon avis.