communaute

  • Mon Avis sur tout : le Blog, Twitter, MySpace ou Facebook, YouTube ?

    AquaObjects
    La [mauvaise] question est sur toutes les lèvres : lequel choisir ? La [bonne] réponse est : pourquoi choisir ?

    Chacun de ces outils est spécialisé, en ce qui concerne mon usage, et aucun ne remplit parfaitement le rôle des autres.

    Le  blog :

    • articles plus longs, affichés in extenso,
    • flux chronologique,
    • classement des messages par catégories et par mots-clefs,
    • archives et commentaires accessibles de manière centralisée,
    • communauté thématiques de contributeurs et de lecteurs,
    • statistiques détaillées,
    • outils de promotion du contenu au sein de la plateforme,
    • actions de promotion possible.
    • référencement dans les moteurs de recherches,
    • adresse stable,
    • possibilité de personnalisation
    • gratuit.

    MySpace :

    • utilisé comme plateforme de blogging par certains, l'usage qui me semble le plus pertinent en ce qui me concerne est la carte de visite de musicien, ou d'artiste,
    • présence d'un lecteur de mp3 avec un contrôle minimaliste des droits d'accès aux fichiers, 
    • possibilité de créer un univers personnalisé de musique, de photos ou d'illustrations pour créer une identité viseulle et sonore,
    • communauté thématique, permettant de trouver des collaborations artistiques
    • buzz possible,
    • consultable sans inscription,
    • référencé par les moteurs de recherches,
    • gratuit.

    YouTube :

    • espace de stockage de vidéos, je le considère comme un grenier,
    • les fichiers gagnent à être mis en valeur par un autre support, comme MySpace ou Facebook, à moins de disposer d'une notoriété préalable ou de publier sur base de mots-clefs accrocheurs,
    • Possibilité de créer un channel légèrement personnalisé,
    • Buzz possible.

    Twitter :

    • l'instantané, le bref, le concis, l'anecdotique.
    • amusant entre amis ou en couple pour savoir ce que fait l'autre à l'instant t.
    • sans intérêt réel pour ma part, le statut Facebook, fait double emploi avec cette fonction.

    Facebook :

    •  retrouver ses amis,
    •  base d'utilisateurs interrogeables,
    •  possibilité de créer des sous-réseaux thématiques, partager des informations ou des photos en groupe,
    • pas de nécessité de promotion, tous vos amis sont notifiés de vos changements de statut,
    • pas de sélection ou de promotion individuelle pour des contributeurs de qualité,
    • pas de classement, pas d'archives accessibles, pas de référencement, pas de statistiques, c'est de la publication kleenex,
    • obligation de s'inscrire,
    • aucun contrôle de mise en page,
    • chronophage,
    • bruit de fond important,
    • buzz impossible.

    Et les sites internet ?

    Les débats sur la compliance et le respect draconien (ou pas) des standards par les navigateurs et la guéguerre entre les ténors du marché ont un peu cassé la dynamique autour des sites. Ex : Les tableaux en html c'est mal ! Pourtant c'est une technique qui marche avec tous les navigateurs, du plus ancien au plus récent.

    La facilité des CMS opensource et des systèmes de blogs n’incitent plus guère les individus à créer ou entretenir des sites. D'autant que leur aspect très formaté incite les utilisateurs à se pencher vers les blogs qui conviennent à leur usage.

    Pourtant ils ont des avantages : liberté totale de conception, utilisation de technologies interactives, stabilité dans le temps et dans l’espace, référencement pertinent et constant par les moteurs de recherche. Accessible à tous en lecture. Buzz possible, mais peu probable, à moins de s’appuyer sur une autre plateforme. Mais payant dans la plupart des cas.