cons

  • L'embourgeoisement des réseaux sociaux: mon avis sur tout !

    facebook
    J'en ai un peu marre des recommandations et des articles du genre: Tous des débiles.

    • twittez utile
    • soignez votre réputation
    • améliorez votre présence
    • les jeux FB vont tuer FB
    • twitter c'est le journal parlé de demain
    • facebook me trouvera du boulot
    • les applications sont pour les crétins congénitaux
    • soignez votre e-réputation

    Derrière tout ça, il y a juste l'envie de faire des réseaux sociaux un espace propre et stérile, aseptisé.

    Honnêtement, le tweet utile de "niche" ... est parfois bien gonflant. Le retweet de blogs est une plaie (soignez vos titres). Les flux sont un bien meilleur moyen de se choper de l'info, de la vraie (sauf si un site n'est fait ... que de retweets).

    Les tweet et les Facebook corporate sont, à quelques exceptions près, des monstres mal assumés, des marionnettes avec des ficelles gros comme des bras.

    Je ressens parfois une légère manipulation pour créer un espace de valeur. Un espace de valeur mercantile s'entend. Où, entre gens bien nés et blogueurs influents, on tente de transformer des clics en argent pour un monde de demain meilleur (ou pas). Aucun reproche là dessus, la démarche est légitime, mais envahissez l'espace, ne vous l'appropriez pas.

    Le succès des réseaux sociaux vient de ce que les gens y trouvent ce qu'ils y apportent. Et si les réseaux doivent mourir, qu'ils meurent, on fera du houla-hop à la place.

    Soyons clair: quand je vois ce que les publicitaires ont fait au paysage urbain et à la télé, je préfère continuer à raconter des salades.

    Si moi j'ai envie:

    • de dire des choses stupides
    • de cracher dans la soupe
    • de dire que je ne dors pas
    • de dire que j'ai lavé ma salle de bain
    • de jouer à des jeux débiles
    • de me rallier à des causes perdues ou loufoques
    • de taguer des amis en dépit du bon sens
    • d'avoir des amis stupides
    • d'être stupide (volontairement ou pas)

    ... ben ça me regarde ! Je dirais: exutoire et légèreté insondable de l'inutile vanité.

    Ça ne vous intéresse pas ?

    On peut mettre les gens dans des groupes, des listes ex: (abrutis pouvant servir un jour). Il y a des boutons pour virer les gens .... encore plus facile que dans la vraie vie: "c'est un con, l'invite pas" disait ma femme - mais naaaan, c'est un ami.

    Etre con, c'est comme être homosexuel, on choisit pas et c'est un droit !



  • Mon Avis sur tout : Bande de cons ...

    DoNotDisturb
    Chaque jour des nouvelles preuves viennent etayer une idée qui fait son chemin en moi: la sélection naturelle ne s'applique plus à l'homme.

    Quand des parents déposent leur enfant à l'hopital et reprennent sans se retourner leur vie de cons, de drogués, d'alcooliques ... je me demande au nom de quoi on exige rien en contrepartie de ce que la société fait pour eux.

    Quand je vois un mec s'agraffer les testicules pour passer à la télé, un autre se brûler grièvement en tenant un feu d'artifice entre ses fesses, je ne sais que penser. Entre "bien fait" et "je ne peux pas le plaindre".

    On prend en charge les victimes, c'est bien, mais je me demande si on ne se trompe pas parfois sur l'identité de la victime. Récidivistes, délinquants indécrottables, a quel moment faut-il arrêter de donner sa chance à quelqu'un ? 

    En donnant des moyens financiers et du temps à des personnes complètement à l'ouest du monde et constituant un danger pour eux -même (passe encore) mais pour les autres, sans ne plus être en mesure d'exiger une contrepartie pour ces moyens octroyés, on crée une véritable population d'abrutis incapables de saisir la chance qu'on prétend leur offrir.

    Ils savent qu'après la dernière chance viendra une autre, et encore une autre, et encore une autre ... et qu'ils conserveront toute leur vie le droit de se plaindre et de se poser en victime.

    Je n'ai pas de solution, juste une nausée passagère.

  • Mon Avis sur tout: Faire des enfants en 2009 ?

    DoNotDisturbQuand on voit ce qu'on voit autour de nous (économie, écologie), certains se demandent s'il est encore raisonnable d'avoir des enfants.

    Petit dialogue vécu ce weekend:

    Elle 1 - je me demande si c'est raisonnable de faire des enfants à l'époque actuelle ?

    Elle 2 - AH NON ! Il faut faire des enfants ! Parce que les cons n'arrêteront pas d'en faire. Et si les gens raisonnables ne font plus d'enfant, on est vraiment foutu !