cours

  • Mon premier cours de cuisine japonaise

    13178daikon_raddish.jpgVia une amie, j'ai eu vent d'un cours de cuisine japonaise organisé à Liège. J'aime beaucoup cuisiner, et j'aime la manière que les asiatiques ont d'aborder la nourriture. J'avais déjà pensé m'inscrire à un cours de cuisine "tout court", donc pas japonais, mais cétait chaque fois trop cher, trop loin, trop souvent, ou à un moment qui ne me convenait pas.

    Le cours est organisé 4 fois par an, une fois par saison, 20 euros la séance, ingrédients compris, et 10 euros d'assurance. L'idée est de préparer un menu de saison. Par exemple le premier cours s'inspirait d'un repas de nouvel an traditionnel. Pendant le cours sont également dispensés quelques éléments théoriques concernant la culture de la table chez les japonais.

    J'arrive au labo 4, endroit que j'ai déjà pas mal fréquenté ... j'y ai fait de la vivisection pendant mes études, j'y ai mangé (depuis que les labos sont reconvertis en restaurant), j'ai donné un concert là-bas et maintenant je vais y faire à manger. Il faut croire que je suis fou du labo 4 :)

    Le public est plus jeune que je ne pensais. J'avoue que je m'attendais un peu à un truc genre "thérapie occupationnelle pour vieilles dames chics". Bonne ambiance du coup ...

    Après répartition en groupes et découverte du matériel et des ingrédients on démarre la préparation du plat. On a préparé des carrés de porc caramélisés par mijotage dans un jus de soja sucré, du daikon dans un bouillon et des épinards à la bonite.

    A 4 avec pas mal de temps entre les différentes étapes, ma soif d'action n'est pas étanchée. En se relayant, il se passe facilement un bon quart d'heure à ne rien faire, d'autant que les recettes ne sont pas très compliquées. 

    J'aime bien un peu de coup de feu quand je cuisine, même si je ne viens pas pour me faire crier dessus comme c'est la mode dans les téléréalité autour de la cuisine. Mais regarder un gros radis (un daikon, voir photo) pendant si longtemps avant de lui faire la peau et lui couper tête et pied, ça me fait bizarre. Mais finalement, j'en prends mon parti et je passe un moment très relax.

    Manger à la fin du cours est un vrai plaisir, en premier lieu parce que c'est très bon, et aussi parce qu'on a faim.

    J'ai du partir un peu plus tôt, comme un malpoli, sans pouvoir finir la vaisselle, parce que j'avais un horaire de babysitter un peu serré (le cours a duré plus longtemps que prévu) mais je me rattraperai.

    Mais cette semaine, j'ai caramélisé des dés de poulet en m'inspirant du principe de la recette vue au cours, avec du riz et des légumes poëlés, en pure impro, et c'était très bon.

    Je me réjouis déjà pour le cours suivant ...

  • Musique: les cours reprennent

    CassetteLes cours reprennent au centre culturel de Dison, avec la séance d'information pour les futurs inscrits.

    J'espère avoir deux groupes et pouvoir faire un programme complet et ambitieux.

    (J'espère aussi ne pas arriver en retard demain ... ça va être la course, mais soit, c'est mon kharma

    Clin d'oeil

  • Cours de picking CC Dison (Verviers - Belgique): URGENT: cherche élèves de niveau intermédiaire et avancés

    CassetteLe centre culturel de Dison (Verviers, Belgique) organise depuis de nombreuses années des activités de toutes sortes (info: http://www.ccdison.be/portail/index.php?op...8&Itemid=53 )

    Si les débutants et les seconde année sont bien représentés (quoiqu'un peu moins nombreux que les autres années), les niveaux avancés pour les cours de picking font défaut, ce qui remet en cause l'organisation de l'atelier.

    Je devais en principe reprendre le cours (3-4) cette année, mais un nombre minimum de participant pour le niveau 3 et surtout le niveau 4 seraient nécessaires.

    Ce sont 24 soirées, le jeudi de 18h à 19h30 et de 19h45 (niveau 3) à 21h15 (niveau 4), soit avec 1h30 de cours collectif (3-5 élèves).

    Si vous êtes intéressés, faites moi signe.

  • Musique: cours de fingerpicking

    CassetteA partir du mois de septembre, je m'occuperai d'animer les cours de guitare fingerpicking pour les niveaux 3 et 4 au Centre culturel de Dison.

    Pour moi il s'agit d'une sorte de grande boucle qui se boucle ... j'ai commencé le picking là avec Jacques Stotzem, il y a bien (trop) longtemps.

    Je me réjouis, c'est un beau challenge, même si il va falloir accorder les agendas, et fignoler un programme aux petits oignons.

     

  • Photographie: un cours

    olympus_E-400_300Un cours de photo qui revient sur les notions de base, mais qui va au delà des règles en recadrant (!) le discours photographique.

    Apprendre la Photographie par Thierry Dehesdin.

     

    [...]
    Force est de constater que si l’on observe de moins en moins de photographies « ratées », on voit de plus en plus de photographies sans intérêts... [...]

    Le photographe n’opère plus de choix à la prise de vue. Il se repose sur ceux qui ont été programmés par le concepteur de son appareil, choix quasiment identiques sur tous les appareils du marché.

    Or à vouloir tout montrer, souvent on ne dit plus rien.
    Une bonne image suppose que l’on réalise des choix.
    [...]