critique

  • Amélie Nothomb et le plombier homosexuel

    0225290_s.jpgCette histoire de plombier homosexuel remonte à mon adolescence. J'entendais une dame se plaindre (dans les travées du "GB") d'avoir dû changer de plombier, un excellent plombier par ailleurs, parce qu'elle avait eu vent de son homosexualité.

    Je m'étais dit alors que "peu m'importe que mon plombier soit homo (ou divorcé, ou que-sais-je-encore), du moment qu'il fasse du bon boulot". Après tout seul le résultat compte.

    Quel rapport avec Amelie Nothomb ? Patience, on y vient.

    En général, fidèle à ce credo d'ado, j'ai réussi a faire abstraction de la personne pour m'intéresser au produit. Amélie Nothomb fait exception. Je n'ai jamais vraiment réussi à effacer l'image du personnage fantasque, adulé ou abhorré et légèrement insupportable. Vu qu'il y a tant à lire et si peu de temps, j'ai toujours passé mon chemin.

    Voilà qu'elle se fait étriller par une critique française, et certains amis des lettres montent au créneau pour prendre sa défense. Du sang, des boyaux, de la rate et pas mal de cerveaux, me voilà intrigué. Il ne me reste plus d'autre choix que de lire un de ses romans. Et puisqu'on évoque une baisse de qualité indigne depuis les premiers romans, il faudrait en lire deux. Pour pouvoir comparer. ("Bonne idée !" disait Jacques Mercier sur Twitter).

    Vouloir toujours se forger sa propre opinion, quel réflexe salutaire - me flattai-je, in peto.

    Ne rien recevoir pour acquis. Lutter contre le confort de se conformer. Ceux qui encensaient Amélie Nothomb, une coupette à la main, après avoir parcouru une critique de 25 lignes doivent être les mêmes à la traîner dans la boue, pendant qu'ils glissent un autre nacho dans la guacamole qui leur sert de cerveau.

    Oh, sans doute que la critique est fondée. Qui peut prétendre avoir une production égale, toujours constante en qualité. Mais combien vont re-bêler au lieu de se faire leur avis.

    Se faire sa propre idée, sans doute maladroite, bancale, boiteuse, peu ou mal informée reste le meilleur moyen d'être prêt à en changer.

    C'est mon opinion, j'en change si je veux. Si vous n'aimez pas mes opinions, j'en ai d'autres. Car débattre, remettre en cause, penser, adhérer, user de notre capacité d'analyse et de réflexion à l'échelle de notre petit univers personnelle est peut-être l'essence de notre humanité .

    Rien à foutre de "La" culture, ce qui compte c'est de me cultiver au sens le plus agraire du terme. Labourer, planter, arroser d'idées neuves, faire tourner des semailles différentes.

    Et changer d'avis encore, ... et encore.

  • Photo : rétrospective David Lachapelle

    À la Monnaie de Paris, j’ai visité une rétrospective de l’œuvre photographique de David Lachapelle. Coup de chance, en arrivant, la file était très courte (une chance qu’on mesure en sortant quand la file se prolonge loin dans la cour, jusque sur le trottoir).

    David Lachapelle est né en 1963 dans le Connecticut, aux États-Unis. C’est un photographe et réalisateur connu dans les domaines de la mode, de la publicité et de la photographie d'art. Son œuvre, empreinte de surréalisme et d'humour,  est influencée par la pornographie.

    Ses publications contiennent de nombreux portraits de vedettes américaines, telles que Marilyn Manson, Drew Barrymore, Uma Thurman, Leonardo DiCaprio, Pamela Anderson, Naomi Campbell, Angelina Jolie ou celle qu'il présente comme sa muse, la transsexuelle Amanda Lepore.

    La promotion faite autour de la rétrospective met en avant le côté people, glamour et provocant, au point que le Monde va même jusqu’à reprocher à l’exposition de tromper le chaland sur la marchandise, puisqu’on retrouve également (et heureusement !) d’autres séries que les portraits des stars. 

    Différentes séries dans le travail de l’auteur sont exposées.

    Jesus is my Homeboy -– Jésus est mon voisin

    decoration

    Auguries of Innocence -– Présages d’innocence

    Deluge - Déluge

    decoration

    Awakened - Éveillés (ma préférée)

    decoration

    What will you wear when you die - que porterez vous le jour de votre mort

    Star system

    decoration

    Recollections in America –- Souvenirs d’Amerique (il insère des personnages ivres et des armes dans des photos de famille achetées en seconde main. Il donne une nouvelle lecture déstabilisante de l'image).

    Pour ma part, j'’ai regretté que la boutique mette également autant en avant les photos people et moins les autres séries. Pour obtenir les autres images, il faut acheter le gros catalogue de l’'exposition. Difficile d’'obtenir d’autres posters que les portraits de Stars.

    Les autres séries montrent pourtant une ironie et un regard critique sur la société et ses icônes, tant populaires que religieuses. Cette ironie transparait dans le kitsch et la provocation affirmée comme moyen d’expression et de distanciation avec le sujet pour ouvrir une réflexion plus profonde.

    Certains commentaires font sourire, je cite Wikipedia :

    [outre l'acculturation dont ces images font quasi systématiquement la démonstration (citations du Pop Art, vagues emprunts à l'évangile ...)…]

    Montrer le Déluge, la dernière Cène, ou une descente de croix ne sont pas de vagues emprunts, mais des citations ! Les artistes de la renaissance ne mettaient-ils pas en scène les récits bibliques avec les costumes et les décors (naturels ou architecturaux) de leur époque avec un aperçu du savoir-faire de l'’artisanat et de l’'architecture, et même la présence de mécènes, stars de l'époque ?

    [… ses photos apparaissent aujourd'hui comme les vestiges d'une époque désormais révolue : celle des années 90 dans ce qu'elles avaient de vaguement arrogant et profondément irresponsable et puéril. On peut donc parler ici d'un photographe (sinon d'un auteur) dont le travail est largement dépassé par l'Histoire.]

    Forcément, une œuvre est datée. Comme le disait JC Bechet dans un Réponse Photo : « une création s’inscrit dans son époque, par adhésion ou contestation ». D’ailleurs Lachapelle lui-même reconnait être passé à autre chose après un tournage avec Madonna. Il s’est rendu compte que tout était dit en ce qui concerne la partie « Star System » de son œuvre et est passé à autre chose.

  • Blog: n'hésitez pas à commenter.

    DoNotDisturb
    Messages pour mes visiteurs, n'hésitez jamais à commenter ou critiquer mes articles.

    Dans mon blog, certaines catégories font leur petite vie, j'y associe des imagettes de manière de plus en plus systématique (certaines étant communes à plusieurs thèmes selon l'angle d'éclairage donné au sujet):

     

    • Photographies: des photos, bonnes ou mauvaises, prises par moi, soumise à votre jugement, bon ou mauvais. Ici, je presse le jus, la distillation se trouve sur mon site photo.

      [pas d'imagette, mais la photo du jour]

    • Travaux pratiques de photographie: "le comment ou le pourquoi que je fais pour mes photos et que j'ai envie de partager avec vous". Parfois sous forme de lien vers un site ou un article.

      olympus_E-400_300

    • Entre2lignes: des brèves épinglées à gauche ou à droite, souvent du copier-coller

      DoNotDisturbGenericAppsLightbulbAquaObjects

    • Les parfums de la semaine: le baromètre de mes envies, de mes humeurs, de mes goûts

      decoration

    • Mon avis sur tout: politique, société, coup de sang, coup de gueule

      DoNotDisturbLightbulb

    • Causez correct et écriture: quand la langue va à vau-l'eau. Suite à d'innombrables critiques, je me dois de relancer cette rubrique.

      decorationdecoration

    • Musique: une rubrique rare à mon goût, mais sans doute celle dont la préparation prend le plus de temps.

      Cassette

    • Organisation: des nouvelles sur la gestion de l'efficacité, mon expérience avec les systèmes GTD et DIYplanner.

      HipsterPDAMoleskineGenericApps

    • Et moi et moi et moi: bah, les billets d'humeur ou de d'autopsychologie du moi (rubrique rare)

    Certaines vous plaisent plus que d'autres ? Faut-il les développer ? Je ne pense pas en supprimer pour l'instant. Je pourrais en ajouter aussi. Je pensais notamment à:

    • Travaux pratiques de musique (pour la guitare)
    • Cuisine et diététique (!)
    • Critique et présentation d'autres blogs (ou comment se faire haïr)
    • Politique (pour séparer "Mes avis sur tout" de "Mes avis sur la politique")
  • Blog: Le bon blog et le mauvais blog

    GenericAppsLu sur toutsurles.skynetblogs.be:

    Julie demandait ce qu'est un bon blog ? 

    Teddy de http://teddy.skynetblogs.be a donné la réponse suivante que je trouve pertinente:

    • Un blog créatif ... ( pas de simple copié-collé d'info, photos et de blagues piquées ailleurs )
    • Un blog vivant ... avec des humeurs, des idées ...(un de ceux qui donne envie de voir la suite de l'histoire le lendemain ...)
    • Un blog honnête ( qui cite et révèle la source de ces infos ou de ces photos ... )
    • Un blog régulier ... pas un de ceux avec un poste tous les 36 du mois ...
    • Un blog qualitatif plutôt que quantitatif ... on n'a pas forcement envie d'être bombardé d'info en long en large sur 25 posts par jours ... ou de 200 captures d'écran par jour ou d'un blog "galerie photo" avec 30 photos sans âmes ni commentaires par jour ...

    Un seul bon post suffit parfois, une seule bonne image si elle est de qualitée ...  cela suffit parfois à fideliser et intéresser le visiteur ...

    >> ca démarre fort ce post, qui débute par un copier coller :) 

    Mon avis, en tentative d'autocritique de mon blog:

    Je tente d'être créatif et de produire mon contenu rédactionnel, au moins sous forme de commentaire, à part pour les rubriques courtes sur des sujets qui ont attiré mon regard et que j'épingle sous forme de citation, ou de lien. Je devrais être parfois plus dans le vécu, dans l'émotion, dans l'humain. Je vise une certaine constance (1 post ou 2 par jour, dont au moins un post de contenu).

    Je pense être honnête pour mes sources. J'ai posté trop de photos de la série autoportrait, j'aurais pu me contenter de quelques unes (c'est un défaut récurrent cette complaisance à mon égard, je dois vraiment faire attention à ça).

    Et puis qu'est ce qu'un bon lecteur de blogs ? Attirer le monde à tout prix n'est pas une fin en soi :)

    Un lecteur qui lit, qui revient, qui commente le post et pas hors-sujet (à moins qu'il s'agisse d'un commentaire général), qui critique, qui s'implique, qui invite à visiter son blog de manière subtile. J'aime mieux être entre gens biens, qu'avoir beaucoup de passage. Je voudrais être un petit coin causerie et pas un hall de gare. 

  • Et moi et moi et moi: gérer la critique

    DoNotDisturbInspiré, traduit, adapté, copié collé de ceci

    Des évènements récents m'ont fait prendre conscience que je ne gérais pas bien la critique.

    1° la critique est souvent au moins en partie basée sur des vérités. C'est une occasion d'améliorer des choses.

    2° il faut séparer le fond de la forme. La plupart du temps, nous réagissons à la forme, au ton employé, à l'émotion suscitée.

    3° la critique nous fera mieux progresser que la flatterie (sincère ou pas).

    4° si la critique n'est pas justifiée, ignorez là, même, et surtout si, elle vous blesse. Gardez votre dignité.

    5° ne le prenez pas personnellement. Vous n'êtes pas une photo, un article de blog ou un dossier du boulot. C'est cette projection qui est douloureuse. 

    6° Ne répondez pas immédiatement. Les émotions ne sont pas de bon conseil dans ce cas.

    7° Souriez ... pour vous, pour l'autre, pour sauver la journée.