developpement durable

  • Mon Avis sur tout: les repas des fêtes

    DoNotDisturbCette année, jetez un oeil sur l'origine de vos mets et de vos ingrédients.

    On est parfois surpris, il existe de élevages d'autruches et de bisons en Ardennes, tandis que le gibier et le boeuf pourraîent être néo-zelandais ou argentins. Surtout en période de fêtes ou de gros débits sont prévus ce qui favorise les imports.

    Quelle importance ? Agir sur les émissions de CO2, exercer son pouvoir de consommateur en sélectionnant des produits en accord avec des principes de vie favorisant une empreinte écologique et sociale moindre. 

  • Ma Planète: l'anti-liste de cadeaux de Noël

    decoration
    Cette année, pour les fêtes, évitons d'offrir:

    • les contrefaçons, les copies illégales et les objets qui par leur fabrication ou leur utilisation nuisent à l'environnement, ou à l'homme, que ca soit physiquement, socialement ou économiquement
    • les objets de qualité médiocre manifestement fabriqués par des enfants dans des conditions douteuses
    • les objets consommant de l'énergie inutilement: par exemple, pour le prix d'achat d'un cadre photo numérique (consommation électrique non comprise) vous pouvez faire tirer 200 photos et acheter quelques jolis cadres pour les changer régulièrement (ou pas) et même en offrir autour de vous
    • les objets pour remplacer un autre objet qui n'a pas besoin ou pas "vraiment besoin" d'être remplacé
    • les objets "doubleurs": une autre cafetière, une autre télé, un frigo de plus, un lecteur de DVD pour la seconde voiture ... la plupart du temps un objet doubleur sert à 30% de ces capacités
    • les objets dont l'interêt ne dépasse pas le moment du déballage (rejoint souvent le point sur les objets de qualité médiocre)
    • les objets ou technologies en avance sur leur temps: les écrans HD, les lecteurs blu-ray risquent de rester sur leur faim un moment en matière de contenu à diffuser, autant attendre que les prix baissent et que les maladies de jeunesse se passent
    • les objets à durée de vie courte (pas rechargeables, pas de consommables disponibles)
    • les objets trop marqués ou millésimés: (ex, un Tshirt Noël 2007)
    • des objets avec des fonctions supplémentaires encore plus géniales qui ne vous serviront pas plus qu'elles ne vous servaient avec l'objet précédent
    • les objets dont la nature limitera l'usage à un grand éclat de rire (ex: un sex toy pour votre belle mère, fabriqué en Chine, sans possibilité de changer la batterie et contenant des métaux lourds et potentiellement dangereux à l'usage)

  • Et moi et moi et moi: passage à la télé

    moiBon, je suis donc passé à la "télévision nationale francophone belge", la  RTBF, dans l'émission "Au quotidien" d'hier soir. 

    Je n'ai pas eu le loisir de voir (tant mieux, au fond) mais les échos sont assez positifs. Si quelqu'un a enregistré je suis preneur. Des personnes ont même téléphoné à mes parents. 

    Ce commentaire en particulier m'a fait rire: 

    magnifique prestation!
    si tous les consommateurs étaient comme vous! Mais en même temps, c'est bien passé comme M. ou Mme 'tout le monde' (avec tout le respect que j'ai pour vous), ce qui était le but: montrer que chacun peut agir.
     

     

  • Ma Planète: Journée du développement durable

    decoration

    Ce vendredi,mon employeur organisait une journée d'actions et de sensibilisation au développement durable. Ce concept englobe des aspects sociaux, des aspects économiques et des aspects environnementaux, au sens large:

    "un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs."

    Dans la liste d'activités proposées (aide à la coopération, visites de centres d'intégration sociale, interventions sur des réserves naturelles), j'ai opté pour les "Achats durables", je voulais une activité transposable dans MA vie quotidienne.

    Le reportage photo se trouve dans cette galerie.

    Notre mission ("si nous l'acceptions") était de faire une série d'achats en tenant compte de différents facteurs exposés lors d'un briefing: 

    • provenance/transport
    • composition
    • emballage
    • présence de labels (officiels ou non) de garantie
    • possibilité de substitution par un produit

    Notre groupe était chargé d'acheter de la lessive, du dentifrice et un détartrant. 

    Le choix dans les lessives en terme de compositions et d'emballages relevait du délire, même sans tenir compte des spécialités (noirs, laine, etc.). Finalement nous avons opté pour une lessive en poudre, fabriquée en Belgique, avec composition respectueuse de l'environnement, présentée dans un carton recyclé a 95% avec possibilité d'acheter et d'ajouter des agents azurants pour le lavage du blanc.

    Pour le détartrant, nous avons opté pour un produit portant l'écolabel européen, preuve que le fabricant se soumet à un cahier des charges strict et à un contrôle indépendant. L'alternative du vinaigre simple, peu coûteux a bien sûr été évoquée.

    Le dentifrice a été le choix le plus complexe. Peu d'informations compréhensibles sur la composition, messages fantaisistes ("respecte l'hygiène buccale"). Nous avons opté pour un emballage non sur-emballé  (un tube sans boite) présentant un volume de déchets réduits (qui peut être écrasé) et pour lequel l'entièreté du produit est consommable (pas de pompe).

    La RTBf est venue sur place pour filmer l'exercice, dans le cadre de l'émission "Au quotidien" -  Avis pour mes fans (hem, c'est pour rire, hein): diffusion dans le courant de la semaine prochaine. 

    Après nous avons eu un débriefing au CRIOC, et des discussions sur les fruits de saison, les fruits exotiques, les labels. Notre mission a été accomplie avec succès.

    Retour au SPF, où attendait un "buffet du monde" dans lequel j'ai picoré à regrets pour cause de régime (mais par contre je me suis un peu lâché sur le vin).

    Je n'ai pas appris de grandes choses nouvelles sur la théorie, mais par contre j'ai des pistes pour la mise en pratique. J'espère que mon passage à la télé restera discret, je crains le pire.