dslr

  • Photographie: le zuiko 25 mm f2.8 pancake - exemples

    Avec ses 23,5 mm de long et ses 95 g, l’objectif Pancake ZUIKO DIGITAL 25mm 1:2.8 d’Olympus est d’une compacité impressionnante. Adapté sur l’Olympus E-400 (ou 410/420), la profondeur totale du boîtier et de l’objectif atteint à peine les 76,5 mm. Avec une longueur focale équivalente à 50 mm sur un appareil 35ᅠmm, cet objectif Pancake offre un champ visuel presque naturel, très proche du champ de vision de l’œil humain. La distance de mise au point minimale est de 13 cm.

    Ce 25mm f2.8 n'est pas le meilleur objectif qu'Olympus ait produit sous le nom Zuiko, d'après les tests lus sur le net, mais il se défend bien plus qu'honorablement.Le rendu et les couleurs sont agréables. Les déformations inhérentes à la focale restent gérables.

    En sachant que je dois compresser les images pour les publier ici, et que je suis loin d'être un spécialiste pinailleur, le piqué de l'objectif est bon à très bon.

    P1010722

    Des agrandissements de détails:

    P1010722-2

    Les plans de netteté sont biens définis et le bokeh (le flou) est agréable sans me paraître particulièrement esthétique.

    P1010722-4

    P1010776-2

    Un peu d'aberration chromatique sur les textures complexes (les arbres) ... résultat de la simplicité et de la compacité de la lentille (mais ça reste agréable à regarder quand on ne zoome pas comme un malade).

    P1010733

    P1010733-4

    Même en faible lumière, le piqué me semble bon et le rendu assez agréable.

    PC310342

  • Photographie: le zuiko 25 mm f2.8 pancake

    decorationLe zuiko 25 mm était dans mes bagages pour la Suisse, ce qui m'a permis d'affiner mon opionion à son sujet.

    Il est amusant (très amusant), pratique et efficace (très efficace), tant en extérieur et dans un intérieur éclairé.

    En intérieur sombre, il est pénalisé par son ouverture à f2.8 (en général, les 50mm flirtent avec le f1.8 ou f1.4), et il faut recourir au flash, ce qui fait perdre un peu d'intérêt au concept de "miniaturisation" du couple e-400/25mm. (enfin, je parle d'un flash cobra, le flash interne n'est pas *vraiment* une option pour moi à cause des ombres portées).

    Il attire vraiment moins l'attention dans la foule, ou même dans un groupe quand on le porte à l'oeil. On l'oublie presque, porté autour du cou ou à la main et on ne se sent pas encombré par son appareil quand on marche, il ne balotte pas contre la poitrine ou la hanche et il peut se glisser sous un pull sans souci (mais ça fait une bosse).

    Son faible poids et son encombrement permettent aussi de se pencher pour prendre un enfant dans ses bras, ouvrir une portière de voiture, sans mettre des coups de zoom dans les petites têtes ou les autos. (Ne riez pas, ça m'arrive souvent).

    Malheureusement, j'ai un peu oublié mon "truc" de l'Olympus C5020Z qui consistait à fixer la vitesse à 1/focale réelle tout en poussant les iso raisonnablement et en priant pour avoir des résultats intéressants. Soit f2.8 1/25s iso 400 et un gros travail de tri et un petit travail de retouche sur les photos récuperables.

    Dernier point: la baïonnette est dure au point de faire un peu peur quant on monte ou démonte l'appareil. Mais avec le bouchon à visser en métal, l'ensemble semble d'une finition rassurante. J'adore ce bouchon, parce que, glissé dans une poche ou sous un pull, les bouchons a pincer se détachent trop facilement. Il manque un petit cordon pour le laisser pendre, mais il en existe avec une pastille autocollante.

    On rève *évidemment* d'un 25mm f1.8 ou f1.4 aussi petit et léger.

    CONCLUSION:

    Un objectif idéal pour le reportage familial en extérieur et dans certaines conditions en intérieur. Il est limité par certains aspects, mais il compense largement par d'autres qualités. Le tout est de le savoir.

    Les photos suivront ... je dois vider la voiture avant de vider les cartes mémoires.

  • Photographie: premiers essais avec le zuiko 25 mm f2.8 pancake

    decorationJ'ai reçu du Père Noël le Zuiko 25mm f2.8 ("pancake" ou crèpe).

    Avec le boitier e400, j'ai un reflex fonctionnel avec une focale "normale" de 8 cm d'épaisseur et un poids de 550 grammes. Ces mensurations en font un bon candidat pour une poche de veste. D'autant qu'il est équipé d'un bouchon à visser en métal (ce bouchon est décrié par beaucoup de testeurs, je le trouve génial, et pas si dur à visser/dévisser).

    Il n'est pas extraordinairement lumineux avec son f2.8, mais son format le destine plutôt à la photo de jour et la photo de rue, où sa discrétion fait des miracles. Pour les basses lumières mon Sigma 30mm f1.4 prendra le relais.

     

    decoration

     

    decoration

    J'ai fait quelques essais pendant la traditionnelle "tournée des chapelles du jour de Noël".

    J'ai constaté les performances assez satisfaisantes en intérieur, avec les limites propres à un tel objectif (déformations). Je dois juste reprendre des nouvelles habitudes avec cet objectif (focale, cadrage, vitesses).

    PC250018

    PC250019

    PC250030