dvd

  • Shopping: DVD, un casque, un Best-of

    Dans la Gainsbourgmania actuelle dur de résister ... les 100 plus belles chansons en coffret métal ...

    decoration

    Black Snake Moan (un film que j'ai adoré)

    decoration

    Mémoires d'une Geisha

    decoration

    La chose (The Thing) un classique

    decoration

    un autre classique de Carpenter: Christine

    decoration

    ... et un casque extra auriculaire ... pour m'aérer un peu ...

    decoration

     

     

  • Shopping: 3 DVD et classement de ma DVDthèque

    J'ai passé une heure ou deux à encoder mes DVD dans un logiciel de bibliothèque (l'excellent DVD Profiler). Il suffit d'encoder le numéro EAN (sous le code barre) et le logiciel va chercher les fiches, les images des pochettes et tout). Sans pousser le vice jusqu'au classement par genre, j'ai extrait les DVD musicaux pour les mettre dans une armoire à part et classé les DVD pour enfants.

    L'occasion de me rendre compte qu'avec le temps et une politique de prêt douteuse, j'ai égaré quelques classiques ... 

    J'ai profité de mon passage par Belle-île pour me racheter quelques films que j'aime bien ...

    decoration

       decoration  decoration

    Restent sur ma liste des égarés et des pas encore achetés:

    16/12/2009 Up
    24/11/2009 Kaamelott : Livre VI : l'intégrale
    04/11/2009 X-Men Origins - Wolverine
    12/08/2009 Woodstock: 3 Jours de Musique et de Paix : La version longue: Edition Prestige 4 DVD
    29/11/2008 Kaamelott : Livre V : l'intégrale
    24/11/2006 The Cure - Festival 2005
    04/07/2005 Live Aid: 20 Years Ago Today: Limited Edition
    24/05/2005 Body of Evidence
    03/03/2005 Bambi: Collector's Edition
    01/10/2003 Brazil
    09/10/2002 La chute du faucon noir
    11/01/2001 Braveheart
    15/05/2000 Leon
    26/04/2000 Basic Instinct
    01/01/2000 Le Magicien d'Oz
    16/12/1998 Nikita
    01/07/1998 9 1/2 Weeks
    08/04/1998 Le Cinquième Elément

    Si vous pensez à d'autres DVD à avoir, laissez un commentaire ...

  • Musique: ces artistes qui s'approprient leur travail

    Ce matin j'ai reçu mon CD/vidéo de Michel Haumont et Jean-Félix Lalanne. (Je suis à la maison pour babysitter la famille qui est malade).

    Pour vous situer, il s'agit de ceci ...

    Ils ont décidé de distribuer ce CD à leur compte sur leur site.

    Démarche que je trouve interessante également du côté auditeur.

    • le CD est copieux (17 titres)
    • la vidéo est avec sur un DVD (sans devoir acheter un dvd en plus) - c'est d'ailleurs un amusant CD double face Dual-disc)

    Imaginer que Jean-Félix Lalanne ait écrit mon nom est fermé cette enveloppe lui-même a quelque chose d'agréablement futile ... l'artisanat face à la production de masse.

    Photo 002

    ... et confirmation à l'intérieur avec la dédicace ...

    Photo

    D"jinme co bin ...

  • Mon Avis sur tout: Blu-ray II, le retour

    DoNotDisturb

    Pour encore revenir sur le sujet du Blu-ray, combien de lecteurs DVD en parfait état de marche vont trouver le chemin de la poubelle d'une manière ou d'une autre, quand les nouveautés ne sortiront plus qu'en Blu-ray ? Pour Noël 2010, je pense qu'on aura plus le choix du support. Sans parler des DVD invendus (qui polluent aussi). 

    Parfait pour l'environnement, tout ça.

    Quand je vois que toutes les télés sont au format 16/9, et que les chaines continuent à diffuser en 4/3 pour la plupart de leurs émissions, ca laisse rêveur. Alors super pour les DVD et les films, mais un téléfilm en mode "superzoom" transforme un dialogue entre deux personnes en face à face de poissons dans un aquarium. L'option de mettre un bord noir pour respecter les proportions de l'image n'existe pas toujours, d'ailleurs.

    Bizarre que je pense ca, alors que je ne suis pas un réactionnaire anti-progrès et antitechnique, loin de là (ou bien si ?).

  • Mon Avis sur tout: la mort annoncée du DVD

    DoNotDisturbLes premiers lecteurs Blu-ray (prononcez "bluré", un peu comme purée, si ça se prononce comme ca s'écrit, ou "Blouré" si vous admettez de prononcer un "e" imaginaire) commencent à faire leur apparition dans les magasins.

    Note: L'absence de "e" dans le mot "blue" est là pour pouvoir déposer la marque. Le nom vient du laser bleu utilisé pour graver et lire les données.

    Quand je pense à toutes les promesses que le DVD n'a pas tenu, je suis un peu déçu. Après la bagarre de format Dolby 5.1 et DTS, qui n'a jamais été tranchée, le DVD va être abandonné peu à peu.

    On nous avait promis:

    • des film multiangles: à part qqs films "gadgets" cette fonctionnalité n'a jamais abouti (il y aurait des films X tournés avec cette option, mais je n'en ai pas rencontré),
    • de pouvoir zaper les bandes annonces, les spots publicitaires, les campagnes contre le piratage et les conseils de visionnage pour les enfants - le message "Cette opération est interdite sur ce disque" me met en rage, 
    • des films multilingues: oui, on trouve plusieurs langues. Français, Français Benelux (?),  Anglais.  Pourquoi pas le néerlandais, l'allemand ou l'italien ou n'importe quelle autre langue. Je trouve la dénomination " français BENELUX" assez troublante ... que je sache, on ne parle pas français au pays-bas, mais soit,
    • la sortie simultanée des films partout dans le monde non-anglophone ("CA" c'est un moyen de diminuer le nombre de copies qui circulent),
    • la baisse de prix après amortissement des frais de recherche (on augmente plutôt les prix, avec des pseudo-collectors),
    • la sortie de grands classiques à prix réduit (un DVD coûte 5 à 6 fois moins cher qu'une cassette vidéo à produire) - la Folie des grandeurs est à 19 euros sur Amazon, selon les éditions.

    J'espère qu'une partie de l'argent neuf qu'on va nous soutirer pour ce standard servira aussi à produire du contenu de qualité pour mettre en HD avec un son de super qualité ...

    ... parce que des comédies où un adolescent (ou une bande d'ados, dont 2 filles sexys, une blonde et une brune) américain amoureux d'une (ou plusieurs) majorettes (serveuses/voisines/profs/mutantes) qui tombera nez-à-nez avec une bande de mauvais garçons (vampires/joueurs de foot américains débiles/ninjas/mutants) dans un collège (chalet isolé/sous-marin/ancien silo à missile secret/village fantôme) ont-elles besoin d'une telle débauche de capacité de stockage ?

    On peut se poser la même question pour les films français lents, sombres et verbeux. La qualité des clairs obscurs et du silence entrecoupant les dialogues sera sans doute exceptionnelle.