jogging

  • Mes premières semaines avec le tapis de course Domyos TC-07

    J'avais acheté il y a 5 ans environ un tapis de course. Le moteur a fini par mourir, et j'ai tenté le SAV, mais la réparation était chère. J'ai logiquement opté pour l'achat d'un neuf, le même modèle milieu de gamme, mais ce nouveau tapis a bien évolué par rapport à l'ancien modèle.

    Si je divise le prix d'achat de mon ancien tapis par deux (ma femme et moi) et par le nombre d'années d'utilisation et que je compare avec un abonnement dans une salle de sport, ça reste un bon investissement, même si j'aurais aimé qu'il dure encore deux ans.

    Lors de l'achat de mon premier tapis, j'avais relevé quelques aspects pratiques qui restent valables:

    • pouvoir courir sans devoir se préparer et sortir de la maison, ce qui permet de faire un rapide entraînement - douche - habillage dés le saut du lit
    • pouvoir courir le matin, tard le soir, l'après-midi ou le midi quand je télétravaille
    • pouvoir courir sans devoir trouver de solution pour garder les enfants (ma femme est souvent absente en soirée)
    • courir par tous les temps, à toutes les heures
    • courir malgré des genoux et des chevilles délicates 
    • courir malgré mon poids qui pèse sur mes articulations et malgré le regard des gens qui pèse sur ma motivation

    Pour les inconvénients, on notera:

    • un seul appareil, alors que dans une salle on a plus de choix
    • prend de la place
    • pas de coaching, pas de programme
    • interactions sociales et occasion de mater les filles en salle plus limitées (il y a des mecs pour qui ça compte)
    • le sport ne peut pas servir d'excuse pour aller tromper sa femme

    Bref, je n'avais pas de raison d'hésiter longtemps à en racheter un.

    Le montage n'est fastidieux que par le poids de certaines pièces et la multiplicité des vis et clés Allen fournies. Les gars, prenez exemple sur Ikea et simplifiez moi tout ça ! Heureusement, les vis sont organisées sur un carton plastifié qui permet de s'y retrouver. Prévoir une bonne heure de calme pour le montage, de préférence à deux.

    zoom_7fa31dec7c40479a9702aed18c42fa96.jpg

    Au menu: une bande de course un peu plus large, un moteur un peu plus puissant. Des haut-parleurs intégrés, et plus de programmes, plus variés.

    Je le trouve à la fois plus beau et plus confortable que l'ancien tapis. Il prend un peu plus de place, mais il a une meilleure assise et fait moins de bruit. Grace à la bande de course plus large, je peux courir a des vitesses plus élevées sans avoir l'impression de chuter à chaque instant. La division des inclinaisons et des pentes est mieux répartie, sur mon ancien tapis, on passait de 4 km/h (marche) à 8km/h (course) ce qui obligeait à ajuster manuellement la vitesse pour le footing léger.

    Je trouve l'écran moins lisible que sur mon ancien. L'espèce d'arrondi censé afficher la vitesse ou le dénivelé n'est pas très compréhensible à l'usage. C'est d'autant plus dommage que cet arrondi occupe toute la partie centrale de l'écran. Heureusement, temps, vitesse, inclinaison, calories perdues et distance sont lisibles tout autour.

    Les haut-parleurs font bien le boulot de couvrir le bruit du moteur et de motiver. Du coup,; le branchement est plus clean (avant je bricolais un truc avec des baffles de PC sur la console reliée à mon iPad accroché au mur par une attache spécifique). Niveau sonore, les amateurs de boum-boum resteront sur leur faim au niveau basses et pression sonore, mais ça fait très bien l'affaire et les baffles bien orientés épargnent l'usage d'un casque peu pratique et inconfortable (un circumauriculaire, c'est chaud, un intra tombe tout le temps). 

    big_3c49c332a0c04acd8cea84293661ba90.jpg

    Une petite réglette en gouttière permet de poser téléphone, Ipad, Kindle ou même un magazine pour les marcheurs. Ça risque de masquer un peu l'écran, mais un positionnement stratégique permet de voir les infos essentielles. Il faut éviter d'appuyer sur les boutons du panneau de commande par erreur. 

    De part et d'autre de l'écran, sous les hauts-parleurs, les espaces pour poser gourde et essuies sont spacieux. La mesure de la fréquence cardiaque par des poignées capteurs fonctionne mieux que sur mon ancien tapis, même si rien ne vaut une montre cardio. La cordelette de sécurité est présente et elle éteint le tapis, c'est bien, sauf quand on accroche le fil par erreur (je suis coutumier du fait).

    Actuellement j'explore divers programmes ... les programmes sont classés en deux groupes "calories" et "performance". 

    Nouvelle image.jpg

    Je m'étais habitué aux programmes de mon ancien tapis. Le nouveau me semble un peu plus intense à l'usage, il joue beaucoup sur l'inclinaison pour ajuster l'intensité de l'effort fourni et moins sur la variation de vitesse. Il intensifie l'exercice vers la fin des programmes, ce que je ne ressentais pas autant avec l'ancien.

    Ceci dit, il est toujours possible de tout piloter en manuel et même d'adapter les réglages au sein d'un programme pour l'ajuster à son goût.

    Il me fera expier mes barbecues de cet été ... 

  • Petit test de ... lacets élastiques ...

    J'ai testé pour vous ... des lacets élastiques.

    Ces lacets sont vendus notamment pour les sportifs souhaitant changer rapidement de chaussures, comme par exemple lors d'un triathlon. Je suis tombé dessus par hasard, pile au moment où les lacets ronds de ma paire de basket avaient besoin de remplacement.

    J'aimais l'idée de gagner quelques secondes le matin en glissant mon pied dans ma basket, tirer sur l'extrémité en appuyant sur le bouton et *zap* parfaitement chaussé. (Note: je précise que ce n'est pas une question de bide-à-bière et de ne plus voir ses pieds ou sa bite, je trouvais le concept amusant).

    Je suis une peu maniaque sur le passage des lacets - je ne supporte pas les asymétries ou quand les lacets plats sont tournées entre les œillets des souliers (oui, bon, on a tous nos sales petites manies).

    Commandés sur ebay, pour presque rien ... La première étape a consisté à assembler le tout, sans instructions. Rien de compliqué en soi. Le plus dur était d'estimer la longueur nécessaire. L'idée étant d'avoir une tension régulière dans tout le système, j'ai opté pour la longueur de la surface de laçage, chaussure hors-pied et serrée à fond. De cette manière l'extrémité et son terminateur sont calés sous la première boucle et l'ensemble est tendu sans être trop serré.

    J'ai du démonter et remonter un lacet à plusieurs reprises, le temps de trouver un montage adéquat et un des terminateurs a fini par se détacher, les clips en plastique ayant subi des dégâts lors des cycles d'ouverture-fermeture à répétition. J'ai fini par devoir le remplacer (j'avais commandé deux paires).

    IMG_0986[1].JPG

    Verdict:

    L'esthétique est ordonnée et nette et bien qu'inhabituelle, on s'y fait, le début des lacets étant masqués par le pantalon (si ce n'est pas le cas, votre pantalon est trop court). Et si on veut être élégant  on peut aussi éviter les baskets :)

    Par contre, la boule à bouton est un peu grosse et surtout ronde, une boule rectangulaire aurait été plus adéquate pour se poser sur l'avant des lacets. 

    Il faut être efficace lors du premier montage, le terminateur est fait pour agripper les lacets et n'encaisse pas bien d'être trop manipulé. Prudence. Il n'est pas impossible que des systèmes plus qualitatifs existent.

    L'enfilage des souliers est un bonheur: zip-zap, on glisse le terminateur sous la première boucle, that's it.

    L'élasticité du système donne un chaussant très agréable, la chaussure s'ajustant souplement sur toute la longueur du coup de pied, en serrant bien sans comprimer. Je pense à en acheter pour mes chaussures de jogging.

    Adopté ... jusqu'à ce qu'une autre idée bizarre me traverse l'esprit.

  • Bilan énergétique: le tapis de course

    tapis
    Ça va faire environ 8 mois que je possède mon tapis de course.

    Un modèle "simple", avec réglage de l'inclinaison, de la vitesse, et quelques programmes basiques. Mon calcul initial était que le prix d'achat était équivalent à 6-10 mois d'abonnement dans une salle, et que le tapis, je pouvais le revendre.

    J'arrive à la fin de cette période d'amortissement, un bilan s'impose.

    Quelques avantages:

    • pouvoir courir 20 minutes sans devoir se préparer et sortir de la maison, ce qui permet de faire un petit entraînement - douche - habillage en 30 minutes environ.
    • pouvoir courir le matin, tard le soir, l'après-midi ou le matin quand je télétravaille
    • pouvoir courir sans devoir trouver de solution pour surveiller les enfants
    • courir par tous les temps
    • courir malgré ma fracture de la cheville qui fêtera bientôt son premier anniversaire
    • courir malgré mon poids qui pèse sur mes articulations et malgré le regard
    • des gens qui pèse sur ma motivation

    Évidemment, l'engin prend de la place. Au prix de l'ensemble il a fallu ajouter une bonne paire de chaussures, des chaussettes adaptées, des shorts et Teeshirts en matières techniques respirantes. L'air de rien, l'équipement approprié joue son rôle pour rendre l'effort agréable.

    Les fonctions sortir de chez soi, rencontrer des gens, zieuter des nanas qui transpirent en tenue de sport ne sont pas couvertes par l'appareil.

    Habituellement, je cours en utilisant les programmes dits "fractionnés" du tapis - une ou deux fois 20 minutes en semaine, et 40 minutes le week-end.
    Ces programmes fractionnés visent par des accélérations ciblées à entraîner le cœur. Ils ne visent pas particulièrement à faire perdre des calories, mais les efforts physiques, quels qu'ils soient, sont bons à prendre. Pour perdre des calories, et rien que des calories, il vaut mieux marcher pendant 2 heures. Mais je recherche d'autres choses: déstresser, détoxifier, augmenter ma condition physique et ma sensation de bien-être.

    Aujourd'hui, j'ai fait un test de course à 7km/h pendant 40 minutes (un footing léger pour un sportif), mon cœur est monté à 140-150 pulsations minutes et est resté à ce niveau pendant tout la durée de l'exercice. J'ai fini avec un léger essoufflement et un niveau de transpiration normal. Ouais, ok, j'entends ricaner les deux sportifs au fond, c'est pas le marathon de New-York. Mais ça me fait du bien, sans rien casser.

    Je ne regrette pas mon achat, qui s'avère pratique et payant d'un point de vue physique, dans la durée. J'avais un peu peur d'un achat impulsif qui allait prendre la poussière comme tant de vélos d'appartement.

  • Et moi et moi et moi: brico (running) boy ...

    Mon petit samedi ...

    • donner cours de guitare à un mome intimidé
    • démonter ma vieille table de cuisson et mettre une nouvelle en suant des neurones pour le schéma de branchement. Mais patience et saindoux et l'éléphant nique le poux ! Tadaam, j'y suis arrivé !

    P1100999

    • Allez chez Decathlon et acheter de quoi courir, un short, un haut et des baskets amorties de partout pour pas me peter les genoux (non, je mets pas les NikeID pour ça):

    Reebook

    7434853

    BSR

    • Reste plus qu'à avoir ça pour courir à l'aise à la maison sans se geler les miches

    741373asset_12129801