syndicats

  • Entre2lignes: c'est pas faux !

    DoNotDisturb
    "Après un informateur, un démineur, un formateur, un explorateur et deux réconciliateurs, il n’y a toujours pas de décideurs"

    Anne Demelenne, secrétaire générale de la FGTB

  • Mon Avis sur tout: service minimum

    DoNotDisturbLa circulation ferroviaire sera sans doute perturbée toute la journée vendredi en raison d'une action de grève. Le syndicat socialiste CGSP a appelé ses affiliés à débrayer vendredi durant une heure en guise de protestation contre la possible instauration d'un service minimum. "Nous ne voulons pas prendre les navetteurs en otage, mais ce n'est pas mal si c'est un petit peu le chaos, ainsi les gens verront quels sont les dangers d'un service minimum", a déclaré mardi Jos Digneffe, secrétaire général de l'aile flamande de la CGSP-Cheminots. "

    Mon Avis:

    Gné ? Les "danger d'un service minimum" ... on a le choix entre le bordel dans les horaires de trains ou le bordel dans les horaires des trains avec quelques trains qui roulent pour ceux qui n'ont pas le loisir de choisir de ne pas aller travailler. Je peux comprendre l'atteinte au "droit fondamental de faire grève". Mais nous montrer les "dangers du service minimum", j'avoue avoir du mal à saisir.

    Le seul danger du service minimum est que sa négociation risque d'entraîner de nombreuses grèves. Et que j'aurai le choix de voyager debout pour arriver en retard (ou pas). C'est tout.

    Il y a un risque POUR LE NAVETTEUR de voir diminuer la compréhension de l'employeur face à la situation impérieuse de la grève des trains. Il subsistera toujours un doute face à l'employé dans l'incapacité de rejoindre son lieu de travail (rares trains bondés inaccessibles, lignes mal désservies). Sans parler de l'image du wallon fainéant face au flamand qui "lui" vient toujours travailler.