test

  • Twitter c'est rasoir ... (Raz*War inside).

    Je zieutais la gamme de chez Raz*War depuis un moment, mais il me restait encore des lames et de la mousse pour mon Gilette, et parmi mes innombrables principes, il y a "ne pas remplacer un produit inutilement, tant qu'il reste des recharges". 

    Je ne sais pas si il faut encore présenter Raz*War, cette startup belge et son projet particulier, il y a un an, tous les suceurs blogueurs belges influents en avaient reçu/testé un et en parlaient. J'ai juste un an de retard sur tout le monde pour découvrir l'affaire, mais je le vis bien, parce que ... "parait que c'est un nouveau modèle noir-euh en édition beta-euh".

    En quelques mots, chez Raz*War ils veulent:

    • faire la "guerre" aux grandes marques qui vendent les lames à prix de fou (d'où le nom !)
    • vendre des rasoirs via Internet, mais pas seulement
    • créer une gamme et un univers original sortant du marketing un peu rasant et macho des grandes marques
    • proposer une formule d'abonnement pour recevoir les lames par la poste à un prix intéressant 

    J'avoue que je trouve l'univers du site et les produits esthétiquement réussis ... surtout le "El Fidel" et sa gamme de couleurs et les accessoires "beaux et utiles", qui font chavirer le coeur d'un "gadget-man" comme moi. J'avoue que j'ai déjà hésité quelque fois, l'index électrisé sur le bouton "ajouter au panier".

     

    product-3-fidelSK_1_large.jpg?1297391709

     

    Mais parfois le hasard fait bien les choses ... j'ai craqué quand j'ai vu le message suivant sur Twitter:

     

    Les 5 premiers à retweeter ce message pourront béta-tester un nouveau modèle de "Razwar" gratuitement. 

    J'ai relayé le message d'un vif click droit et .... tadaaaaam, 3 jours plus tard, me voici en possession d'un rasoir noir.

    Pas d'instructions dans l'emballage, une carte de visite, une pochette, un manche de rasoir monté d'une lame et 4 lames de rechange. Je m'attendais à une déclinaison noire du "El Fidel", mais finalement, le manche est bien différent. En l'absence d'instructions sur le déroulement du béta-test, je balance tout ici ... j'imagine que ce n'est pas un secret d'état.

    "Nos photographes ont pu se procurer une photo de l'engin, au péril de leur vie".

     

     

    RAZWAR.jpg

     

    Pas de logo, à part sur la pochette ... le manche possède quelques zones antidérapantes très accrocheuses. La tête du rasoir pivote d'environ 30° verticalement, mais peu lateralement (de 3-5° ?). Les parties métalliques sont couvertes d'une sorte de laque brillante gris-noir assez élégante, les plastiques se partagent différentes nuances de gris. L'ensemble donne une impression agréablement solide.

    Les lames vont par quatre, dans une tête large et arrondie, avec un strip bleu en haut (au jugé: hydrater), et un strip blanc en bas (lever le poil ?).

    Je me pose des questions:

    Le noir, dans la mousse, le calcaire et le savon, restera t'il propre ? Le pouvoir antidérapant élevé des plastiques ne provoquera t'il pas une usure rapide ? La laque est-elle résistante ? Pourquoi n'y a t'il pas (encore) de logo ? Vais-je aimer un rasoir sans pivot latéral ? Serai-je bien (mieux) rasé ? Vais-je m'abonner ... ? Comment résister au gadgets de rasage du site ?

    Evidemment, je dois le tester en me rasant avec, sinon c'est pas drôle ...  la suite du test sera pour samedi, parce que là je m'étais déjà rasé.

  • Mon Avis sur tout: les tests du net.

    E38icone

    Ah la la ... les tests de matériel sur le net, une vraie mine d'informations. Ou pas ?

    En lisant un test sur l'objectif Zuiko 50-200, je tombe sur ceci:


    Attention, avec le système 4/3, l’équivalence de cette optique est un 100-400mm en 35mm !

    Prise en main de l’Olympus 50-200mm : +++/5
    Un très bel objectif, dont les commandes sont extrêmement agréables. Il est bien équilibré et bénéficie d’un collier de pied. Bravo ! Mais... où est le stabilisateur optique ? Pour ce prix...

    Qualité de construction de l’Olympus 50-200mm : +++++/5
    Très belle construction qui inspire le sérieux. Cela se retrouve au niveau du poids (environ 1 kg).

    Qualité des images de l’Olympus Zuiko 50-200 mm f/2.8-3.5 : +++++/5
    Cette optique est clairement la meilleure de l’ensemble de celles que nous avons testé. S’il manque un peu de piqué à pleine ouverture, tout se rétablit dès que l’on diaphragme d’un à deux crans, pour s’établir à un excellent niveau. Pas celui d’une optique fixe, mais excellent tout de même pour un zoom. Même à 200mm les résultats sont très bons. A noter un peu de vignetage, d’aberration chromatique et de distorsion toujours à pleine ouverture mais tout rentre bien dans l’ordre quand on diaphragme !

    Rapport qualité/prix de l’Olympus Zuiko 50-200mm : ++/5
    Bon, c’est cher. Mais c’est la même chose ailleurs à ce niveau de qualité. Par contre, il n’est pas admissible que l’on n’ait pas un système de stabilisation. Un 400mm à main levée sans stabilisation, vous y arrivez vous ?

    Evaluation globale de l’objectif Olympus Zuiko 50-200mm f/2.8-3.5 : ++++/5
    Olyumpus fait la preuve, là encore, de la pertinence et de l’homogénéité de son système 4/3. Avec de pareilles optiques, l’amateur-expert ou le pro ne peuvent qu’être satisfaits. Par contre, il n’est pas normal de ne pas avoir une stabilisation pour ce type d’optique. Faudra-t-il attendre la gamme Leica avec l’OIS ?

    Notre conseil :
    Si vous en avez les moyens et si la stabilisation optique ne vous manque pas, c’est un très bon choix.

    Chez Olympus, ce sont les boitiers qui sont stabilisés (en tout cas, une fois passés les boitiers d'entrée de gamme), pas les objectifs... méconnaissance flagrante de la gamme, du produit.

    Test d'un objectif sans le mettre en relation avec le boitier qui sera utilisé.

    C'est mal !

  • Mon Avis sur tout: 3G dans le train

    GenericApps
    Ce matin, je me suis livré à un petit essai de surf à partir du train Liège Bruxelles. Le Wifi n'étant pas opérationnel (à part dans le Thalys), je me suis rabattu sur une solution 3G. Les netbooks 3G arrivent sur le marché, mais pour moi il s'agit de surf occasionnel, la clé USB fera l'affaire (j'ai profité d'une promo 15h/mois/15 € et le modem USB offert - valeur 189 €).

    modem proximus/vodafone

     

    decoration

    Conclusion:

    La configuration du modem est enfantine (introduire la carte sim, le driver est installé dans un répertoire de la clé USB (plus pratique que sur un CD, surtout avec un netbook sans lecteur optique). Installation sans histoire.

    La détection du modem USB par le système est un peu longue à mon goût, c'est un composant USB hybride (modem, clé USB, gsm) et il faut un certain temps pour activer les drivers de toutes ces fonctions.

    La connexion USB est un peu branlante, ce n'est pas la faute de l'Acer (les souris et autres clés tiennent très bien). Le connecteur coulissant qui peut s'escamoter dans le corps de la clé perd parfois brièvement le contact.

    Il trouve un réseau au moins satisfaisant sur tout le trajet. J'ai subi une seule coupure, au milieu des champs de betteraves, peut-être due à la connexion USB.

    J'ai pu dialoguer par msn, télécharger un fichier de 9mb, envoyer un ou deux mails, surfer sur le net. Mon antivirus m'a fait la méchante blague d'en profiter pour se mettre à jour (suggestion pour les développeurs: prévoir des options de mise à jour en fonction du type de connection).

    Lors du chargement d'un gros fichier, la connexion monte en puissance. Le système semble d'ailleurs privilégier une grosse connexion plutôt que plusieurs petites taches parallèles.Bon à savoir.

    La déconnexion m'a semblé longuette aussi (mais je pense que mon antivirus/firewall à fait des siennes). A vérifier.

  • Musique: mon avis sur la Yamaha SLG100 s

    decorationMon avis:

    Guitare silencieuse avec une éclisse démontable.
    Parfaite pour répéter au casque et emmener partout avec soi.
    Le manche est assez étroit avec un profil D très aplati (sans donner la sensation d'une guitare électrique). les mécaniques sur la tête miniature sont très agréables et précises.
    Micro de type piezo.
    La guitare possède un préampli qui permet de jouer au casque, avec une reverb (2 niveaux, typés "room" et "concert", réglage basses aigües, volume. possibilité de brancher et de mixer une source externe via un minijack, possibilité de raccorder la guitare à un ampli.
    Fournie avec: housse, alimentation, casque intraauriculaire

    Les regrets:
    - minijacks pour le casque
    - casque intra-auriculaire peu confortable (question de goût et d'oreilles)
    - Autonomie limitée avec la reverb enclenchée

    Utilisation:

    Je l'ai achetée pour répéter partout et tout le temps.
    Elle est à peine audible et ne dérangera pas des personnes occupées ou endormies, une personne qui lit pourra (ou pas) être dérangée.
    L'équilibre, sur le genou et sur sangle ne m'a pas dérouté, le cadre donne l'impression de tenir une vraie guitare.
    Le poids est négligeable, et cette guitare se fait vite oublier qd on gratouille sur un coin de fauteuil en regardant la télé.
    Démontée, elle se range dans un sac pratique qui fait immanquablement penser à un fusil
    On m'a souvent dit qu'une guitare électrique pouvait jouer le même rôle. Je ne le pense pas, je retrouve sur ce manche les sensations typiques d'une guitare acoustique.
    J'ai d'abord crû que le manche était mal fini, mais en fait les cordes de première monte étaient indignes.

    Sonorités:

    Le son non amplifié est très faible, comme une électrique non branchée (p-e même un peu moins). Au casque, le son est celui d'une guitare amplifiée avec un bon piezo (proche des Taylors avec capteurs magnétiques, par exemple). Les deux reverbs sont parfaites et bien différenciées. La seconde est un peu longue à mon goût, elle conviendra à des balades aériennes (ou pas). Le bruit est inexistant au casque.

    Je n'ai pas aimé le touché et le son des cordes de première monte (Yamaha antirust), j'ai remplacé par mes cordes habituelles (D'addario EXP custom light) et le son à changé du tout au tout, preuve supplémentaire que cette guitare a des qualités acoustiques, et ne se contente pas de simuler un son de guitare avec de l'électronique.

    Au niveau de la réponse sonore, je retrouve toutes les nuances que je cherche, palm mute, basse étouffée, slides, Taping harmonique et une réponse naturelle et sans faille au niveau des variations de son ou de dynamique (par ex: jeu proche du chevalet).

    Je ne l'ai pas encore testée sur un ampli, mais sur un ampli Fishman, j'ai déjà entendu de bons résultats avec cette guitare.

    En terme de dynamique, de nuances de jeu, de richesse harmonique, on retrouve toutes les finesses du jeu, ce qui fait de cette guitare un vrai partenaire d'entrainement, pas juste un ersatz de guitare pour le weekend. Elle permet de faire de la vraie musique, en interprétant ce qu'on joue. On ne retrouve pas toute la richesse des harmoniques ou les résonances de caisse d'une vraie guitare. Mais le son est très très agréable.

    Je l'ai depuis quelques jours, j'aime sa compacité, sa discrétion (utilisation et transport). Je ne la quitte plus.
    Je cherchais avant tout une guitare silencieuse, plutôt qu'une guitare de voyage, et je n'ai jamais réussi à trouver de Soloette ou de Aria Sinsonido, pas de réelle concurrence.

    La finition est extraordinaire (à part les cordes) et je trouve le prix élevé mais justifié.
    Faute de concurrent, je referais ce choix.

    En changeant les cordes, je replacé le capteur correctement, il dépassait de 1mm du cotés basses sous le sillet, ce qui produisait des bruits étranges. Ce détail réglé, plus aucun souci.

  • Mon Avis sur tout: nettoyeur vapeur

    decorationJ'ai testé mon nettoyeur vapeur Elem Technic DP2045AA Nettoyeur Vapeur + Decolleuse Papier Peint en faisant "mon samedi" comme on dit à Liège (même quand c'est jeudi).

    J'ai pris un modèle qui fait détapisseuse pour être sûr qu'il serve.

     

     

     

    Bon, c'est pas du vaporetto à 500 euros, je sais bien. 

    • Impeccable sur châssis et vitres, la suie de pollution part très bien et c'est un plaisir de traquer la crasse dans les fentes et les coins
    • Plan de travail et armoires de la cuisine sortent comme rénovés du processus
    • dans la salle de bain, résultat moyen sur les joints des pavés, par contre le sol est bien nettoyé
    • aucun souci d'autonomie (90 minutes annoncées)
    • changement d'accessoires rapide, on débranche, la vapeur s'arrête et on rebranche
    • je ne crois pas un seul instant aux vertus hygiéniques de la chose, pas plus que pour l'eau de javel (à l'exception notable des puces et acariens qui pourraient ne pas aimer la vapeur)

    Reste à tester sur les divans et le tapis.

    Je pense quand même l'utiliser plutôt pour les grands nettoyages, la surface traitée est petite et on avance lentement, même si le résultat est très bon.  

  • Photographie: le test de l'Olympus E3

    E3Sur le monde de la photo.

    Mon Avis: bon test, qui met en évidence les points forts du système, mais aussi quelques défauts.

     

  • Photographie: jouer avec le flash

    Toujours pas eu le temps de faire des vraies photos ... mais le flash me satisfait toujours autant:

    • ombres adoucies (même si on en retrouve sous le menton et la main, avec un petit diffuseur je pense pouvoir remédier à ça)
    • bonne netteté, malgré la lumière faible (au départ)
    • les textures ne sont pas (trop) écrasées 
    • histogramme correct
    • couleurs correctes (presque trop réelles)
    • la perspective et la profondeur de champs sont conservées (pas de "tunnel" ou de "coins noirs)
    Bref, vivement les quelques jours de congé qui viennent ...

    20071028-PA280078